Huffpost Canada Quebec qc

Harper poursuit sa tournée du Nord canadien par la visite de la mine Minto (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

MINTO, Yn - Le premier ministre Stephen Harper veut simplifier les règles concernant le développement des ressources dans le Nord, à l'image de ce qui a été fait pour des projets dans le reste du pays.

En visite au Yukon mardi, M. Harper a dit croire qu'une accélération du développement économique rendrait plus facile la résolution d'immenses enjeux sociaux dans le Nord.

Mais le premier ministre a ajouté qu'il est plus complexe de modifier les processus d'évaluation des projets dans cette région en raison des revendications territoriales autochtones.

Les changements au système d'évaluation environnementale des projets d'exploitation des ressources naturelles constituaient l'un des éléments les plus controversés du plus récent budget du gouvernement conservateur.

Ses détracteurs croient que des projets obtiendront le feu vert sans une évaluation adéquate des impacts environnementaux et sociaux.

M. Harper soutient toutefois que la rigueur avec laquelle le Canada aborde les impacts environnementaux de l'industrie minière distingue le développement au pays de ce qui se fait ailleurs dans le monde.

Il fait valoir que le fait que le Canada attire des investissements dans ses ressources de partout dans le monde démontre la vigueur de cette industrie.

Le premier ministre a fait ces commentaires après avoir visité la mine de cuivre et d'or de Minto, au Yukon, en compagnie de sa femme, Laureen. Le quart des quelque 300 employés de la mine, qui appartient à Capstone, sont autochtones.

La mine est située sur le territoire traditionnel de la Première Nation Selkirk. Son chef, Kevin McGinty, a révélé que la communauté avait une belle relation avec l'entreprise, qui a contribué à la construction d'une nouvelle usine de filtration d'eau pour le village.

«Si on développe le Nord, il faudra que ce soit de manière responsable, sécuritaire et avec la participation des Premières Nations», a indiqué M. McGinty.

Il y a des mineurs au Yukon depuis la ruée vers l'or du Klondike au XIXe siècle. Selon les statistiques de l'industrie minière, le territoire compte plus de 80 gisements minéraux.

D'après la Chambre des mines du Yukon, plus de 300 millions $ ont été dépensés pour l'exploration minière l'année dernière sur le territoire et la production de minerai y a atteint 400 millions $ contre 46 millions $ en 2006.

La visite de Stephen Harper à Minto faisait suite à un discours prononcé lundi soir près de Whitehorse, où il a amorcé sa tournée estivale du Nord.

Prenant la parole devant des partisans du Parti conservateur, M. Harper a présenté le développement du Nord comme le «grand rêve national».

«L'heure du Nord a sonné, a-t-il déclaré à la foule d'environ 300 conservateurs. Je dis aux gens qui voient que ça commence à bouger que ce n'est rien comparé à ce qui se produira durant la prochaine décennie.»

Le développement des ressources naturelles est redevenu une priorité pour le gouvernement conservateur alors que le reste du monde réclame une plus grande part de ces richesses.

Selon Ottawa, il y a présentement 24 projets dans le Nord représentant un investissement potentiel de 38 milliards $.

Mais pour Carolyn Bennett, porte-parole libérale en matière d'affaires autochtones, les habitants du Nord ont besoin de plus qu'une visite annuelle du premier ministre et de promesses qui ne se concrétisent pas.

«Il est temps que le gouvernement fédéral écoute leurs inquiétudes et agisse comme un véritable partenaire dans la gestion des défis et des occasions d'affaires du Nord canadien», a affirmé Mme Bennett.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Hilarious Harper Moments
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Développement du Nord : « Vous n'avez encore rien vu »

Stephen Harper quitte pour le Nord canadien

Stephen Harper s'en va dans le ...

Harper se rend au Yukon lundi