DEPARDIEU - Un accrochage et deux plaintes. Cette fois-ci, c'est au tour de Gérard Depardieu de déposer plainte contre l'automobiliste avec lequel il a eu un altercation le 12 août dernier à Paris. L'acteur va porter plainte pour conduite dangereuse.

La semaine dernière, l'automobiliste a lui-même porté plainte contre Gérard Depardieu pour "coups et blessures". Le conducteur accusait l'acteur de l'avoir frappé après un incident de la circulation dans le centre de Paris. Gérard Depardieu a reconnu avoir frappé l'automobiliste alors qu'il se trouvait en scooter.

L'attaché de presse de Gérard Depardieu, François Guerrar, a confirmé que l'acteur avait à son tour déposé plainte contre l'automobiliste, en estimant que ce dernier avait commis "une faute de conduite" et que l'acteur avait eu "très peur".

"Une réaction un peu disproportionnée"

Vendredi matin, le comédien a reconnu sur RTL avoir eu "une réaction un peu disproportionnée". "C'est un scooter, il y a une auto qui ne fait pas attention et paf! Voilà. Plus de peur que de mal et ma réaction était un peu disproportionnée, parce que j'ai eu très peur, point. C'est tout, c'est aussi bête que ça", a déclaré l'acteur.

"Il y a des gens qui me voient et qui portent plainte", a ajouté Gérard Depardieu. "C'est la rançon de la gloire, comme diraient les cons!"

Gérard Depardieu est familier des éclats et mouvements d'humeur: en 2005 à Florence, en Italie, il avait assommé d'un coup de tête un paparazzi qui le mitraillait sur un marché. L'an dernier, il avait uriné dans la cabine d'un vol Paris-Dublin, prétextant ne pas pouvoir attendre la fin du décollage pour se rendre aux toilettes.