Huffpost Canada Quebec qc

Un député américain assure que les grossesses issues de viol sont rares

Publication: Mis à jour:
TODD AKIN
AP

ST-LOUIS, États-Unis - Le républicain Todd Akin faisait face à de fortes pressions lundi pour abandonner sa course au Sénat des États-Unis, après avoir affirmé la veille qu'il était très rare que des femmes tombent enceintes après avoir été victimes d'un «viol légitime».

M. Akin, qui fait campagne pour représenter le Missouri au Sénat, s'est excusé lundi pour ses propos. Il a déclaré que le viol n'était «jamais légitime», tout en promettant de poursuivre sa campagne électorale.

Au moins deux sénateurs républicains ont estimé qu'il devait abandonner la course.

Todd Akin, qui a déjà été élu à six reprises comme représentant du Missouri, s'oppose à la sénatrice démocrate sortante, Claire McCaskill, aux élections de novembre. Cette course est vue comme l'une des meilleures chances des républicains de défaire un démocrate sortant en vue d'obtenir la majorité au Sénat. Le Missouri est un État de plus en plus conservateur et Mme McCaskill a été attaquée pour ses liens avec le président Barack Obama.

M. Akin a assuré lundi qu'il n'abandonnerait pas sa campagne.

«Les électeurs du Missouri m'ont donné l'investiture et je ne suis pas un lâcheur», a-t-il affirmé. «Je crois que nous allons continuer d'avancer et avec la grâce de Dieu, nous remporterons cette course.»

Mais l'aspirant sénateur pourrait avoir plus de difficulté à financer sa campagne après ses propos controversés. Un responsable du Comité républicain pour la campagne sénatoriale a déclaré que le chef du groupe, le sénateur texan John Cornyn, avait appelé M. Akin lundi pour lui dire que le comité avait retiré 5 millions $ US qui devaient être consacrés à des publicités électorales au Missouri.

Questionné à savoir s'il soutenait l'avortement en cas de viol lors d'un entretien diffusé dimanche par la chaîne KTVI-TV, Todd Akin a répondu: «Il me semble, si je comprends bien les médecins, que c'est vraiment rare. S'il s'agit d'un viol légitime, le corps féminin a des moyens d'essayer de bloquer tout ça».

Plus tard dimanche, M. Akin a publié un communiqué dans lequel il a déclaré s'être «mal exprimé», sans toutefois préciser sur quel point exactement.

«En réécoutant mes remarques faites à l'improviste, il est clair que je me suis mal exprimé dans cette entrevue, et cela ne reflète pas la profonde empathie que j'éprouve pour les milliers de femmes qui sont violées et agressées chaque année», affirme M. Akin.

L'aspirant sénateur a aussi déclaré qu'il croyait «profondément en la protection de toute forme de vie» et qu'il refusait «de faire du mal à une autre victime innocente».

Peu après ces excuses, le président Barack Obama a affirmé que les commentaires de M. Akin montraient pourquoi les politiciens ne doivent pas prendre de décisions sur la santé au nom des femmes.

«Un viol est un viol», a dit M. Obama. Il a estimé que le fait d'établir une distinction entre les types de viols «n'avait aucun sens pour le peuple américain» et aucun sens pour lui.

Les commentaires de Todd Akin ont été désavoués par le candidat républicain à la présidence, Mitt Romney, et son colistier Paul Ryan.

MM. Romney et Ryan «ne sont pas d'accord avec la déclaration de M. Akin et une administration Romney-Ryan ne s'opposerait pas à l'avortement en cas de viol», a déclaré la porte-parole du «ticket» républicain, Amanda Henneberg.

Mitt Romney est allé encore plus loin dans une entrevue avec le site National Review Online. «Les commentaires du représentant Akin sur le viol sont insultants, inexcusables et franchement mauvais. Comme des millions d'autres Américains, nous les avons trouvés choquants», a-t-il déclaré.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Lies GOP Tells About Women's Bodies
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

EMPATHIE – « Un véritable viol provoque rarement une grossesse ...

Tomber enceinte après un viol est rare, selon Akin