Huffpost Canada Quebec qc

Shia LaBeouf rejoint "Nymphomaniac", le film porno de Lars Von Trier et annonce de vrais rapports sexuels (VIDEOS)

Publication: Mis à jour:
LABEOUF
Shia Labeouf à Cannes le 19 mai 2012 | Reuters

CINEMA - Shia LaBeouf, tête d'affiche de la trilogie Transformers, rejoint le casting du prochain Las Von Trier qui promet son lot de polémiques. Dans Nymphomaniac, titre on ne peut plus évocateur, l'acteur assure qu'il aura de vrais rapport sexuels.

Le réalisateur danois Lars Von Trier a tout prévu. Afin d'épargner les âmes sensibles de la critique et du public, sa prochaine réalisation qui se penchera sur la vie sexuelle d'une femme, sera découpé en deux volets: l'un promet d'être soft tandis que l'autre donnera à voir les acteurs s'adonnant à de vrais ébats sexuels.

Parmi les performers, on retrouvera Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgard, Nicole Kidman, Willem Dafoe et Shia Labeouf, le dernier à rejoindre l'équipe. Actuellement en promotion pour le film The Lawless, celui-ci a assuré au micro de MTV qu'il se prêterait totalement au jeu dirigé par Las Von Trier :

"Ce sera bien ce que vous pensez que ce sera. Par exemple, il y a une mise en garde sur le script qui dit, en gros, que nous le faisons pour de vrai. Tout ce qui est 'illégal', sera filmé de manière floutée, le reste aura bien lieu", précise Shia Labeouf qui ne cache pas avoir peur de ce qui l'attend le mois prochain, au commencement du tournage.

"Von Trier est dangereux. C'est le mec le plus dangereux que j'ai jamais vu. Je suis terrifié. Je suis à ce point terrifié que je sais que je dois le faire. Nous verrons bien ce qu'il se passera."

Ce n'est pas la première fois que le réalisateur filme frontalement des scènes de sexe. Il le faisait déjà dans Les idiots il y a quinze ans, et plus récemment dans le préambule d'Antichrist.

Avide d'expériences fortes, Shia Labeouf a fait savoir à The Hollywood Reporter qu'il arrêtait avec les blockbusters. "J'arrête. Il n'y a pas de place pour les visionnaires dans le système des studios. Ça ne peut littéralement pas exister. Donnez à Terrence Malick un film comme Transformers et il est baisé. Il n'y a pas de place pour qu'il existe dans ce monde." Si Shia Labeouf a décidé de retourner si promptement sa veste, (après voir joué dans les Transformers ou Indiana Jones 4), c'est à cause des méthodes opérées par les producteurs Hollywoodiens trop gourmands, affirme-t-il.

" Ils (les producteurs indépendants) te donnent de l'argent et te font confiance, pas comme ceux des studios, qui te donnent de l'argent, montent dans un avion et débarquent sur le tournage pour te mettre un doigt dans le cul et te courir après pendant cinq mois".

Découvrez dans le vidéorama ci-dessous quelques films de Shia Labeouf :

Shia Labeouf en quelques films
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée