Huffpost Canada Quebec qc

Justin Allgaier triomphe au NAPA 200, Jacques Villeneuve doit se contenter de la 3e position

Publication: Mis à jour:
VILLENEUVE
Getty Images

MONTRÉAL - Justin Allgaier a vengé son coéquipier Alex Tagliani en dépassant Jacques Villeneuve dans les derniers mètres du NAPA 200, samedi, pour savourer sa première victoire devant environ 60 000 spectateurs sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Allgaier a aussi triomphé pour la première fois cette saison et la troisième de sa carrière en Nationwide, après l'avoir emporté à Chicagoland en 2011 et à Bristol en 2010.

Sam Hornish fils, qui s'était élancé aux côtés de Tagliani après avoir obtenu le deuxième temps des qualifications, a lui aussi dépassé son coéquipier Villeneuve chez Penske Racing et terminé en deuxième place.

Tout s'est joué dans le 81e et dernier tour de l'épreuve prolongée par les huit drapeaux jaunes, après que Villeneuve, alors en tête, eut été contraint de lever le pied après avoir été poussé, dans un virage, par Allgaier.

«Je n'ai pas manqué d'essence, je me suis fait rentrer dedans, a dit sèchement Villeneuve. Dans le virage no 6 je crois qu'Allgaier m'a heurté très solidement et c'était fait, ce qui est très frustrant parce que ma voiture était intouchable.»

Un point de vue que ne partage pas l'Américain de 26 ans, dont les déclarations donnaient plutôt l'air d'une vendetta.

«Pour une raison que j'ignore, il a tenté de se mettre en mode protection — et on savait qu'il allait manquer d'essence — et en entrant dans le sixième virage il a été très lent. Malheureusement, j'arrivais un peu trop rapidement et je l'ai heurté. Il n'est sûrement pas content de cela, mais ma voiture était plus rapide.

«Au bout du compte, je crois que quand on crache en l'air ça nous retombe toujours dessus.»

D'une certaine façon, le vainqueur de l'épreuve a servi la même médecine que celle de Villeneuve à Tagliani au 67e tour. La victoire d'Allgaier fut donc un baume pour Tagliani, son coéquipier chez Turner Motorsports, qui a abouti au 17e échelon.

Le pilote de Lachenaie qui s'élançait de la pole position, fulminait à la sortie de sa voiture après avoir été poussé hors-piste par Villeneuve. Ce dernier est entré à l'intérieur de Tagliani dans le virage no 2 et l'a simplement bousculé, entraînant un tête-à-queue.

«Je pense que j'étais en position pour ramener une victoire en sol québécois, mais il (Villeneuve) veut tellement gagner que je pense qu'il oublie la courtoisie, le respect, la façon de piloter sur une piste et la manière de dépasser.

«Bref, avoir su qu'il allait me sortir je l'aurais sorti pour pas qu'il puisse me ressortir, a-t-il poursuivi. C'est dommage parce qu'il perd de plus en plus de plumes au fur et à mesure que sa carrière avance.»

Villeneuve a par la suite offert sa version des faits, et juré qu'il n'avait jamais eu l'intention d'éliminer Tagliani.

«Il (Tagliani) m'a bloqué sans arrêt en freinant pendant deux ou trois tours, et je suis entré à l'intérieur alors qu'il n'était vraiment pas vite, a relaté Villeneuve. Malheureusement je n'ai pas pu relâcher l'accélérateur, parce que j'avais une voiture qui me suivait tout juste derrière, et je l'ai donc fait partir en tête-à-queue.»

Depuis la naissance de l'épreuve il y a six ans, aucun détenteur de la pole n'a triomphé le lendemain. Allgaier est aussi devenu le sixième pilote différent à l'emporter en Nationwide sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Le meneur au classement des pilotes de la série, Elliott Sadler, a terminé en quatrième place. L'Ontarien Ron Fellows a bouclé le top-5. Sadler mène maintenant par 22 points dans la course au championnat, devant Ricky Stenhouse fils.

Une chaussure sabote la course de Danica

Danica Patrick, qui était partie en quatrième position aux côtés de Villeneuve, était en tête jusqu'à ce qu'elle joue de malchance en heurtant une chaussure sur la piste au 39e tour.

«Tout se déroulait bien depuis le début du week-end, on avait de la vitesse, on faisait nos tours, et je me sentais confortable à courir en tête de peloton, a confié Patrick. Mais qu'est-ce qu'on peut faire contre la malchance? Ce n'était qu'une de ses choses que nous ne contrôlons pas.»

Ç'a entraîné un bris dans la direction de sa voiture, et une pièce métallique a même quitté son bolide au 44e tour après qu'elle eut monté trop haut sur un vibreur — entraînant un drapeau jaune.

L'arrêt aux puits suivant fut habituel, et les membres de son équipe n'ont même pas jeté un coup d'oeil sous le bolide. Elle est toutefois rentrée aux puits dès le tour suivant, et ils ont alors procédé aux vérifications d'usage. Ils l'ont relancée, mais elle a finalement été reléguée au 27e rang au cumulatif.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Nascar à Montréal
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

NASCAR.COM : drivers : Jacques Villeneuve

Circuit Gilles Villeneuve

Bump by Jacques Villeneuve leaves Danica Patrick unhappy with ...

NASCAR MONTREAL 2012: Eyeing the prize Jacques Villeneuve is ...

NASCAR: Jacques Villeneuve a oublié l'incident de Road America ...

Danica parle de sa carrière... et de Jacques

JV et Tag les plus rapides des essais

Tagliani en avant

NAPA 200: le compte à rebours commence

Villeneuve : la pression n'est pas au rendez-vous