Huffpost Canada Quebec

La directrice de campagne de Jacques Duchesneau quitte ses fonctions

Publication: Mis à jour:
Jacques Duchesneau (Crédit photo: PC)
Jacques Duchesneau (Crédit photo: PC)

Le candidat de la Coalition avenir Québec Jacques Duchesneau se sépare de sa directrice de campagne à deux semaines et demie du scrutin. France Gagnon-Savoie affirme de son côté que c'est elle qui quitte la campagne.

Son implication dans la campagne politique de son fils lors de la campagne municipale de 2009 expliquerait cette décision.

Mme Gagnon-Savoie était alors adjointe du maire Marc Gascon à Saint-Jérôme et son fils a fait campagne avec lui pour être élu comme conseiller. Selon un porte-parole de la CAQ Denis Dolbec, elle aurait effectué une forme de travail politique pour son fils au cours de cette campagne.

Rejointe en après-midi, France Gagnon-Savoie a déclaré: « Je n'ai pas travaillé à l'élection de mon fils, je l'ai simplement conseillé. » Elle affirme avoir décidé de quitter « simplement pour ne pas nuire à Jacques Duchesneau qui est un candidat extraordinaire dans Saint-Jérôme. »

La CAQ préférait qu'elle quitte la campagne de Jacques Duchesneau pour éviter toutes allégations quant à la probité de celui qui a été surnommé « notre Elliot Ness » par François Legault.

La CAQ ne remet pas en question la compétence de Madame Gagnon-Savoie. Elle a été adjointe de Lucien Bouchard et employée au cabinet de l'opposition officielle à Ottawa avant de travailler avec Marc Gascon.

Le passage de cette ancienne péquiste à la CAQ aurait laissé beaucoup d'amertume chez ses anciens collègues.

C'est le deuxième membre du personnel politique de la CAQ qui est remercié. Marc Deschamps, agent officiel, a été forcé de quitter ses fonctions après avoir été simplement interrogé par les policiers dans l'affaire du Faubourg Contrecoeur.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

François Legault en campagne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction