La vague de retour en classe se poursuit au Québec. Les étudiants des collèges de Bois-de-Boulogne, de Rosemont et d'Ahuntsic, tous trois situés à Montréal, ont choisi de mettre fin à la grève par une forte majorité.

À Bois-de-Boulogne, 493 ont voté contre la reconduction de la grève, alors que 61 ont voté pour et 23 se sont abstenus. Le quorum de 15 % n'ayant pas été atteint, les règles de la réunion ont dû être changées pour qu'un quorum de 10 % soit accepté.

À Rosemont, les étudiants ont eux aussi voté pour la fin de la grève par une écrasante majorité, jeudi.

Du côté des cégépiens du Collège Ahuntsic, ils ont eux aussi voté pour le retour en classe, dans une proportion de 87 %.

Pendant ce temps, les étudiants des collèges Lionel-Groulx et Montmorency retournaient sur les bancs d'école jeudi matin, deux jours après s'être prononcés massivement contre la poursuite de la grève. Ceux du Cégep Saint-Jérôme sont également de retour en classe.

Les votes de grève reprennent également du côté universitaire. Affiliés à la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), les étudiants du département de littérature comparée de l'Université de Montréal (UdeM) et ceux du département d'histoire de l'Université Laval, à Québec, tiennent des assemblées aujourd'hui pour se prononcer sur la question.

Près de 150 associations de 12 institutions universitaires avaient toujours des mandats de grève générale illimitée après l'adoption de la loi 12 (projet de loi 78) en mai dernier, selon la compilation de la CLASSE.

Les associations étudiantes de sept facultés de trois institutions ont déjà tranché en faveur de la poursuite de la grève générale illimitée, dont les étudiants en sciences humaines de l'UQAM, ceux en service social de l'UdeM et ceux aux cycles supérieurs en lettres et communications de l'Université de Sherbrooke (sauf ceux du campus de Longueuil).

Près de 10 000 étudiants d'associations universitaires affiliées à la CLASSE ont voté pour la poursuite de la grève depuis le déclenchement des élections il y a deux semaines. La rentrée universitaire est prévue le 27 août, mais des dizaines d'assemblées générales doivent encore se tenir d'ici là.

En grève le 22 août

Bien qu'ils aient choisi de retourner en classe, les étudiants du Collège de Rosemont ont aussi décidé de retourner en grève le 22 de chaque mois, a informé le président de l'association.

Les étudiants du Collège de Valleyfield voteront aussi mardi prochain pour savoir s'ils organisent une levée de cours à l'occasion de la manifestation du 22 août.

Les étudiants du Collège Ahuntsic pourraient aussi se prononcer sur cette question.

La majorité des cégépiens de retour en classe

Parmi les 11 associations collégiales s'étant jusqu'à présent prononcées sur la question, seules celles du Cégep du Vieux Montréal et du Cégep de Saint-Laurent ont opté pour la poursuite de la grève, mais les nouveaux votes pourraient maintenant changer la donne, car de nouvelles assemblées générales se tiendront dans ces deux cégeps.

Au Cégep de Saint-Laurent, les étudiants sont convoqués à deux « assemblées générales extraordinaires visant la reconsidération du mandat de grève ». La première aura lieu jeudi à 18 h 30 et la seconde, vendredi à 10 h. La direction a d'ailleurs décidé de suspendre les cours pour la journée de vendredi, espérant favoriser la participation à l'assemblée et ainsi, le retour en classe.

Le Cégep André-Laurendeau, le Collège de Maisonneuve, le Cégep Marie-Victorin, le Collège de Valleyfield, le Collège Édouard-Montpetit, le Collège Lionel-Groulx et le Collège Montmorency ont de leur côté choisi de mettre fin à la grève.

Les étudiants du Cégep de Saint-Jérôme et ceux du Cégep de Saint-Hyacinthe ont quant à eux voté pour une trêve jusqu'aux élections générales du 4 septembre.