Se réveiller, se préparer et être à son bureau en 30 secondes... Ne serait-ce pas l'idéal?

Dans une étude récente faite par OnlineDegrees.com, au moins 33% des compagnies américaines permettent à leurs employés de travailler régulièrement de la maison.

Mais voilà ce qui arrive: les gens travaillent juste «un peu plus» que s'ils étaient au bureau.

En effet, la plupart d'entre eux en profitent pour effectuer, en plus de leur travail, des tâches ménagères... mais aussi une petite sieste ou, pourquoi pas, regarder la télévision?

Au Canada, au moins 3,6 millions travaillaient de la maison en 2010 selon Statistique Canada.


Voici six autres trucs que l'on fait en travaillant de la maison et six des plus grandes distractions:

Loading Slideshow...
  • Regarder la télé

    Selon les chiffres, 43% d'entre nous regarderaient la télévision en travaillant.

  • Faire des tâches ménagères

    35% d'entre nous en profitent pour faire du ménage... tout en travaillant.

  • Faire le souper

    Selon les chiffres, 28% des personnes travaillant à la maison en profitent pour préparer le souper.

  • Faire une sieste

    Au moins 26% d'entre nous en profiteraient pour faire une petite sieste.

  • Boire de l'alcool

    Environ 24% d'entre nous prendraient un petit verre en travaillant.

  • Jouer à des jeux vidéo

    Au moins 20% des télétravailleurs joueraient à des jeux vidéo durant leurs heures de travail.

  • Distraction: les corvées domestiques

    Cela concernerait environ 31% d'entre nous.

  • Distraction: la télévision

    Environ 26% d'entre nous seraient distraits par la télévision.

  • Distraction: les animaux domestiques

    Nos amis à quatre pattes seraient une source de distraction pour au moins 23% de télétravailleurs.

  • Distraction: les courses

    Penser à sa liste d'épicerie et à payer ses factures serait une source de distraction pour 19% d'entre nous.

  • Distraction: l'Internet

    Au moins 18% d'entre nous seraient distraits par les merveilles de l'Internet.

  • Distraction: les enfants

    Hé oui, ils ont <em>aussi</em> besoin d'attention. Les enfants peuvent distraire au moins 15% d'entre nous.