NOUVELLES

La FEUQ et la FECQ tiennent des congrès samedi: la campagne électorale discutée

11/08/2012 05:10 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT
Getty Images
FEUQ spokesperson Martine Desjardins speaks to the media before a meeting with Quebec education Minister Michelle Courchesne in Quebec City on May 29, 2012. The students and the Quebec government meet for the second day in a row to try to solve a strike over tuition fee that has gone on for more than 100 days. AFP PHOTO / FRANCIS VACHON (Photo credit should read Francis Vachon/AFP/GettyImages)

MONTRÉAL - La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) tient un congrès samedi, à Montréal, et la campagne électorale devrait dominer les discussions.

La coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a d’ailleurs été invitée à s’adresser aux délégués en après-midi, tout comme le candidat péquiste Pierre Duchesne. Selon la FEUQ, le Parti libéral et la Coalition avenir Québec ont refusé d'envoyer un représentant.

La FEUQ a déjà entamé ses démarches afin d'encourager les étudiants à exercer leur droit de vote lors du scrutin du 4 septembre.

La présidente de la Fédération, Martine Desjardins, a rappelé que le taux de participation au scrutin général de 2008 avait été anémique chez les jeunes de 18 à 34 ans, soit à peine 40 pour cent. La FEUQ compte bien inverser cette tendance le 4 septembre.

Selon Mme Desjardins, il faut combattre le cynisme qui s'est installé.

L’accessibilité à l'éducation est la priorité de la FEUQ, mais les finances publiques, l’environnement et les questions d'éthique sont aussi des enjeux.

La Fédération étudiante collégiale (FECQ) est également réunie en congrès samedi.