ESSEX, Royaume-Uni - Catharine Pendrel, double championne du monde, s'est présentée à l'épreuve cross-country de vélo de montagne des Jeux de Londres pleinement confiante d'obtenir une médaille, samedi.

Elle a totalement échoué, se contentant du neuvième rang.

La Canadienne de 32 ans a semblé très forte lors des deux premiers tours du parcours à Hadleigh Farm mais elle a faibli par la suite.

Cette neuvième place constitue une décevante surprise pour l'athlète de 31 ans, qui compte pourtant trois victoires sur le circuit de la Coupe du monde cette année et qui a gagné l'épreuve test ici.

«Je n'ai jamais été autant sur les talons dans une course que dans celle-ci, a analysé Pendrel. Habituellement je pousse, j'attaque et démontre de l'agressivité. Mais je n'y suis pas parvenue. Je n'ai jamais trouvé mon rythme.»

La Française Julie Bresset (1:30:52) a mérité l'or, devant l'Allemande Sabine Spitz et l'Américaine Georgia Gould.

Pendrel, de Kamloops, en Colombie-Britannique, a terminé à plus de trois minutes de la gagnante (1:34:28). L'Ontarienne Emily Batty n'a jamais été dans la lutte, terminant au 24e rang (1:40:37). Elle a pris part à l'épreuve malgré une fracture de la clavicule qu'elle s'est infligée lors d'une chute à l'entraînement, mardi.

Pendrel s'était classée quatrième à Pékin il y a quatre ans, terminant à neuf secondes d'une médaille. Samedi, elle affichait sa forme habituelle tôt dans la course et ne pouvait expliquer son ralentissement à l'issue de celle-ci.

«Ce n'est certainement pas ce à quoi je m'attendais aujourd'hui. Ce n'est pas ce que j'espérais, ce pour quoi je m'étais préparée. Hier, pourtant, je me sentais dans une forme exceptionnelle, contrairement à aujourd'hui.»

Le temps chaud et ensoleillé a rendu le parcours de 5 km difficile pour les cyclistes, bien peu d'ombre leur étant offerte. La présence de nids-de-poule, de roches, de sauts et de montées abruptes a par ailleurs constitué pour les athlètes un test éprouvant de force et d'endurance.

Si Pendrel a déjà démontré qu'elle pouvait être à la hauteur lors des compétitions de haut niveau, il en a été tout autrement aux Jeux de Londres en ce superbe samedi après-midi.

«C'est le genre de performance que j'avais dans le système. Malheureusement, cette journée ne se présente qu'une fois par quatre ans. Peut-être à Rio, alors.»

La Canadienne s'est bien reprise après une légère chute pendant la course, mais a précisé qu'elle n'était incommodée par aucune blessure ou problème de vélo.

«Je croyais que je m'en tirais bien mais les filles n'arrêtaient pas de me dépasser», a-t-elle expliqué, avant d'enchaîner que son départ avait peut-être été trop rapide.

«J'étais vraiment d'attaque. Je ne sais pas si j'ai brûlé toute mon énergie tellement j'avais hâte de compétitionner, mais je ne l'avais tout simplement pas aujourd'hui.»

L'entraîneur national Dan Proulx — qui est également l'entraîneur personnel de Pendrel — ne s'est pas adressé aux journalistes après l'épreuve. Quant au directeur technique Sports et Haute Performance de l’Association cycliste canadienne, Jacques Landry, il a indiqué que ce résultat n'était pas celui escompté.



Loading Slideshow...
  • Des feux d'artifice au-dessus du stade

  • Des feux d'artifice au-dessus du stade

  • Des feux d'artifice au-dessus du stade

  • Des artistes pendant la performance d'Arctic Monkeys

  • Le drapeau olympique

  • Le président du comité d'organisation des Jeux de Londres, Seb Coe, délivre son discours

  • L'équipe britannique qui ferme la marche

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • Des feux d'artifice au dessus du Tower Bridge de Londres

  • Des feux d'artifice au dessus du Tower Bridge de Londres

  • Arrivée des athlètes lors de la cérémonie

  • Arrivée des athlètes lors de la cérémonie

  • Une spectatrice agite les drapeaux de la Jamaïque et de la Grande-Bretagne

  • Des militaires portent le drapeau britannique

  • De la fumée sortant des anneaux olympiques

  • Vue d'ensemble

  • Vue d'ensemble

  • L'acteur Rowan Atkinson qui personnifie le fameux Mr.Bean

  • L'acteur Rowan Atkinson qui personnifie le fameux Mr.Bean

  • Des artistes performent pendant la cérémonie d'ouverture

  • Le rappeur Dizzee Rascal pendant la cérémonie

  • Le rappeur Dizzee Rascal pendant la cérémonie

  • Les danseurs de la cérémonie d'ouverture

  • Les danseurs de la cérémonie d'ouverture