Huffpost Canada Quebec qc

Wozniak était à un jeu de l'emporter avant que la pluie ne s'en mêle

Publication: Mis à jour:
ALEKSANDRA WOZNIAK
Aleksandra Wozniak. | Alamy

MONTRÉAL - La Canadienne Aleksandra Wozniak, 55e joueuse mondiale, menait 7-6 (5) et 5-2, vendredi après-midi, face à l’Américaine Christina McHale à la Coupe Rogers, quand la pluie a interrompu la rencontre alors que l’athlète de Blainville s’apprêtait à servir pour le match.

Wozniak n’aura jamais pu compléter l’affrontement, les organisateurs du tournoi étant contraints de reporter toutes les rencontres quelque six heures plus tard à cause des intempéries incessantes.

Les deux joueuses sont bien revenues sur le court quelques minutes avant 21 heures, soit cinq heures après la première interruption, mais Wozniak et McHale venaient tout juste de terminer leur échauffement que la pluie s’est remise à tomber au grand dépit des spectateurs du programme de soirée qui attendaient la reprise des activités.

Contre mauvaise fortune bon cœur, les parapluies se sont de nouveau ouverts et l’attente a repris. Après une autre accalmie, les équipes visant à assécher le court sont revenues vers 21h30, mais elles n’ont pas eu le temps de terminer leur travail que la pluie reprenait de plus belle, un quart d’heure avant 22 heures. Finalement, 25 minutes plus tard, l’annonce officielle du report complet du programme de la soirée est tombée.

Wozniak n’est qu’à un jeu gagnant de s’imposer pour une troisième fois cette semaine face à une adversaire mieux classée et d’atteindre les quarts de finale du tournoi pour la première fois de sa carrière. La dernière Canadienne à se rendre si loin dans le tableau principal fut Patricia Hy-Boulais, en 1992.

La Québécoise a disposé des 35e (Daniela Hantuchova) et 18e (Jelena Jankovic) raquettes mondiales aux premier et deuxième tours. McHale est la 26e joueuse mondiale.

Si le temps le permet, Wozniak et McHale complèteront leur match sur le court central en milieu d'après-midi, samedi.

En raison des prévisions d’intempéries prévues durant la journée de samedi, les dirigeants du tournoi ont programmé quelques rencontres de double au terrain de tennis de l’Ile-des-Sœurs vendredi après-midi. Ils pourraient encore devoir le faire samedi.

À l’usure

Face à l’Américaine, Wozniak a été mi-figue mi-raisin durant un bon moment en première manche. Brisée deux fois au service, on voyait que sa première balle avait moins de vélocité que la veille et que la profondeur de ses balles faisait défaut. McHale en a tiré parti, prenant les devants 5-3.

La Québécoise s’est ensuite sortie d’impasse en sauvant plusieurs balles de bris dans le neuvième jeu, avant de prendre le service de l’Américaine et d’aligner un troisième jeu consécutif pour une avance de 6-5. McHale a toutefois tenu le coup pour pousser la rencontre au bris d’égalité. Guerre d’usure.

Wozniak a été supérieure dans le bris qui a donné lieu à de longs échanges, s’offrant une volée du tonnerre pour prendre les devants 5-3. McHale a sauvé deux balles de manche, mais Wozniak a conclu avec succès sur son service : 7-6 (5).

En deuxième manche, Wozniak a aligné deux foudroyants revers en décroisé pour briser le service de McHale dans le troisième jeu et a conclu avec un as dans le sixième. En avance 4-2, elle a remis ça en arrachant encore une fois le service à l’Américaine.

La Québécoise était totalement dominante dans toutes les facettes du jeu quand la pluie est venue interrompre la rencontre alors qu’elle s’apprêtait à servir pour le match en avance 5 à 2.

Stosur vaincue et Bartoli écrasée

Dans les autres rencontres, l’Australienne Samantha Stosur, quatrième tête de série, a perdu un duel ardu face à la Tchèque Lucie Safarova 7-6 (11-9) et 7-6 (5). Pour sa part, la Française Marion Bartoli (9e) a été écrabouillée en deux manches de 6-1 par la Tchèque Petra Kvitova (5e) qui a affiché un niveau relevé.

Bartoli, qui a qualifié la performance de Kvitova d’«extraordinaire», a estimé qu’elle n’était pas «passée à côté de mon match. J’ai vraiment l’impression qu’elle a trop bien joué.»

Pour sa part, la Danoise Caroline Wozniacki (7e) a complété son match de deuxième tour interrompu la veille, disposant de la Néerlandaise Kiki Bertens 7-5 et 6-1, alors que l’Allemande Angelique Kerber (6e) a vaincu la Russe Ekaterina Makarova 6-3, 6-3.

La première joueuse mondiale et médaillée de bronze à Londres, la Biélorusse Victoria Azarenka, s’est retirée en raison d’une blessure à un genou. La Russe Maria Sharapova avait également déclaré forfait cette semaine en raison d’un virus stomacal.