Huffpost Canada Quebec

Lancement de la campagne électorale d'Option nationale

Publication: Mis à jour:
Jean-Martin Aussant, chef d'Option nationale.
Jean-Martin Aussant, chef d'Option nationale.

Le parti Option nationale (O.N) a fait salle comble mercredi soir au Club Soda pour le lancement officiel de sa campagne électorale.

Selon les organisateurs, environ 700 personnes étaient présentes, principalement des jeunes dans la vingtaine ou la trentaine. Le billet d'entrée était de 50$.

La soirée était animée par le candidat d'O.N dans Jean-Lesage, Christian St-Pierre.

L'événement a débuté au son rock du groupe Ariel. «C'est la première fois qu'on s'implique politiquement à travers le groupe et je crois que c'est le cas pour beaucoup de gens ici», a lancé le chanteur Ariel Coulombe.

Le maître de cérémonie a ensuite présenté la désormais célèbre vidéo de la candidate d'O.N Catherine Dorion. «Mon vidéo a eu un buzz que les médias traditionnels ont été obligés de ne pas ignorer», a dit Catherine Dorion en référence au peu de couverture médiatique dont bénéficie le parti.

Après un montage vidéo présentant les candidats d'O.N, le chef d'Option nationale Jean-Martin Aussant a fait son entrée sur scène, sous les acclamations de la foule.

La plupart des attaques du chef ont visé le Parti québécois, mais Jean-Martin Aussant a décoché sa première flèche en direction de la Coalition avenir Québec. «Lancer un parti, c'est un job de fou, a-t-il confié à ses partisans. Surtout que nous n'avons pas récupéré la coquille vide d'un autre parti.»

La souveraineté, principal cheval de bataille d'O.N, était à l'honneur au cours de la soirée. Jean-Martin Aussant a notamment reproché au PQ de ne pas placer l'indépendance du Québec en tête de ses priorités. «C'est comme si Jean Charest disait, élisez-moi et ensuite, si c'est encore opportun, je serai encore fédéraliste.»

Le chef d'O.N a également rappelé que son parti entreprendra des démarches juridiques afin de pouvoir participer aux débats des chefs prévus sur les ondes de Radio-Canada et TVA. «La loi électorale est pourtant claire, a dit Jean-Martin Aussant. Tous les partis représentés à l'Assemblée nationale doivent obtenir la même présence médiatique au cours de la campagne.» Jean-Martin Aussant s'est fait élire sous la bannière du PQ dans la circonscription de Nicolet-Yamaska avant de fonder son propre parti à l'automne 2011.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

À propos d'Option nationale sur Twitter
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Option Nationale takes down electoral signs

Quebec election debates leave out some leaders