Huffpost Canada Quebec

Pauline Marois à la barre d'un traversier

Publication: Mis à jour:
PAULINE MAROIS
La chef péquiste, Pauline Marois. | Presse canadienne

SAINT-SIMÉON, Qc - À défaut d'être déjà à la barre du Québec, la chef péquiste, Pauline Marois, a pris un autre gouvernail mercredi matin. Elle a pu prendre les commandes du traversier qui fait la liaison entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon.

Sa caravane a en effet quitté le Bas-Saint-Laurent pour aller faire campagne dans Charlevoix, son fief, après une tournée en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, une virée de plusieurs centaines de kilomètres.

Les trois autocars, un réservé à la chef et deux autres des médias, ont embarqué sur N.M. Trans-Saint-Laurent, tôt mercredi. Mme Marois a parlé à des passagers à bord, sur les ponts, puis le commandant Marc Harvey lui a permis de monter à la timonerie, pour que les médias, caméramen et photographes, puissent immortaliser la scène.

Elle a alors tenu le gros gouvernail en bois pendant le quart du barreur Paul-Émile Potvin. Le traversier a semblé garder le cap pendant ce bref moment.

Fait à remarquer: le ferry naviguait toutefois... en plein brouillard, mais est arrivé à bon port sans encombre.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Portraits des chefs
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction