Quelques centaines de personnes ont répondu à l'appel de la Coalition large de l'association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) et se sont réunis pour bloquer l'entrée du siège social d'Hydro-Québec, mercredi midi.

La CLASSE avait convié les manifestants à une « action de perturbation nationale » au Square Philips, au centre-ville de Montréal. Environ mille personnes avaient confirmé leur présence.

Devant le siège social d'Hydro-Québec, les manifestants ont scandé des slogans anticapitalistes et anti-gouvernement Charest.

La manifestation a été déclarée illégale par les policiers, mais aucune arrestation n'a été effectuée pour le moment.

Selon les dernières informations, les manifestants étaient encerclés par une cinquantaine de policiers.