Julie Labonté ne réussit pas à se qualifier pour la finale du lancer du poids

Publication: Mis à jour:
JULIE LABONTE
Getty Images

LONDRES - Compte tenu que sa présente saison se déroulait un peu moins bien qu'en 2011, Julie Labonté s'est dit relativement satisfaite de sa première prestation à vie à des Jeux olympiques, lundi. Et ce, même si la Québécoise de 22 ans n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale du lancer du poids.

L'athlète de Sainte-Justine a réussi son meilleur lancer, d'une distance de 17,48 mètres, dès son premier essai à l'occasion du tour de qualification. Ça ne lui a toutefois valu que le 23e rang, alors que le standard établi pour passer à la finale était de 18,90 m. Seulement 12 concurrentes passaient à la finale, prévue plus tard lundi au Stade olympique de Londres.

«Je ne suis pas déçue, je suis quand même contente d'avoir fait 17,48, a-t-elle commenté, le visage détendu, à sa sortie de la piste d'athlétisme. C'est une performance normale pour moi. C'est sûr que je voulais faire mieux que ma marque personnelle, mais je suis satisfaite d'avoir donné le meilleur que je pouvais cette journée-ci.»

Labonté s'est contentée d'un lancer de 17,32 à son deuxième essai et elle a mordu à son troisième.

«J'ai essayé de tout y mettre, mais j'ai oublié un point technique», a-t-elle dit de cet ultime essai qui a été annulé.

Même si son sommet personnel est de 18,31m, Labonté s'est dit relativement satisfaite de sa journée de travail puisqu'elle est représentative des meilleures performances qu'elle a données jusqu'ici cette saison.

C'est en 2011 que Labonté a réussi son sommet personnel. Elle a par ailleurs fini 18e avec un lancer de 18,04m à l'occasion des championnats du monde disputés l'an dernier à Daegu, en Corée du Sud.

«J'étais plus satisfaite de ce résultat-là, a-t-elle reconnu en parlant des championnats du monde. Mais comme cette année, j'ai eu une saison plus ordinaire, je suis relativement satisfaite. Si j'avais fait au-dessus de 18 mètres aujourd'hui, j'aurais été très satisfaite.»

Labonté a expliqué qu'il a été difficile pour elle de maintenir le même niveau de progression qu'en 2011.

«L'an dernier, j'ai amélioré mes lancers d'environ un mètre et demi, a-t-elle indiqué. Je savais qu'il ne fallait pas espérer le même genre de progression cette année. Ça reste difficile, une fois qu'on franchit la barrière des 18 mètres, de passer ensuite à 19m et mieux. J'espérais progresser vers quelque chose entre 18,60 et 18,70 cette année et, ma meilleure performance en 2012 a été de 18,19.»

Labonté a néanmoins apprécié sa première prestation à des Jeux olympiques. Même si elle n'a duré que quelques minutes, elle a qualifié l'expérience de plus belle de sa carrière.

«C'était vraiment formidable, a-t-elle dit du fait de se retrouver devant la foule du Stade olympique de Londres, pendant que se déroulaient d'autres compétitions telles que le 800m masculin et les vagues de qualification du 100m haies féminin. De goûter à l'atmosphère qu'il y a au milieu du stade, alors qu'on entend les 80 000 spectateurs crier, c'est très impressionnant.

«Je pensais que j'allais être vraiment nerveuse, mais j'ai été capable de me calmer.»

Labonté en a aussi profité pour observer les autres concurrentes.

«J'ai pu voir comment les autres athlètes abordaient la compétition et les points techniques, ce qu'elles faisaient de différent», a-telle noté.

Sur le web

Julie Labonté: par la voie rapide | Jean-François Tardif | Nos ...

« Je suis soulagée » - Julie Labonté | Autres sports | Sports | Le ...

Labonté pourrait faire la transition du poids au disque

Une soirée hommage à Julie Labonté

Jeux olympiques à Londres: « Je veux prouver que je mérite d'être ...

Sainte-Justine rendra hommage à Julie Labonté

Sixième place en Suisse pour Julie Labonté

Tout le monde progresse!

« J'ai beaucoup appris »