POLITIQUE

Vidéos YouTube: Jean Charest et Pauline Marois s'adressent aux Québécois

05/08/2012 04:05 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT
Capture d'écran

Après Twitter et Facebook, c'est au tour de YouTube d'être envahi par les messages électoraux. Pour la première fois au Québec, les politiciens utilisent le plein potentiel des médias sociaux en campagne électorale, un procédé qui permet de s'adresser au public sans le filtre des médias. Les résultats sont toutefois... inégaux.

Depuis le début de la campagne, Jean Charest enregistre des messages quotidiens à partir de son autobus de campagne. Il en profite pour revenir sur les annonces du jour de son parti, en plus de commenter les actualités liées à ses adversaires.

Dans la vidéo du 4 août, par exemple, il rapelle ses promesses électorales qui visent à faciliter l'intégration en emploi des personnes à faible revenu. Par la suite, M. Charest commente une affirmation faite le jour même par Pauline Marois. «Pour la première fois, Pauline Marois a dû avouer que son objectif était de faire un référendum dans le mandat», dit-il.

Notons que la déclaration précise de Mme Marois était: «Nous allons travailler à faire avancer le Québec et à convaincre une majorité et lorsque nous aurons convaincu cette majorité, nous tiendrons un référendum. Je ne peux pas vous dire quand nous le ferons».

Le Parti québécois met également en ligne des vidéos où sa chef est à l'honneur. Dans un message qui reprend diverses techniques publicitaires, Pauline Marois livre un discours sur le thème de la campagne péquiste, «À nous de choisir».

Le PQ diffuse aussi un webjournal qui condense les nouvelles quotidiennes du parti.

Québec solidaire n'est pas en reste. Le compte YouTube du parti propose plusieurs vidéos liées à la campagne électorale. Dans l'une d'entre elles, Amir Khadir répond à une question sur l'amiante qu'une internaute lui a fait parvenir via Facebook. Québec solidaire promet de répondre à des questions d'internautes tout au long de la campagne.

Jean-Martin Aussant, d'Option nationale, diffuse également de courts messages sur YouTube.

Pour sa part, la Coalition avenir Québec n'est pas active sur YouTube pour le moment. Le parti possède bien un compte, mais la plus récente vidéo a été mise en ligne au mois d'avril dernier. À la CAQ, on explique que le parti sera présent sur YouTube au cours des prochaines semaines.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les chefs en campagne