MONTRÉAL - Québec solidaire aurait certes accueilli à bras ouverts Jacques Duchesneau, mais le parti rappelle qu'il n'a pas le monopole de la lutte contre la corruption au Québec.

La coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a reconnu dimanche que la Coalition avenir Québec avait une candidature de poids avec M. Duchesneau — l'ancien chef de l'Unité anticollusion du ministère des Transports —, soulignant toutefois que son parti a déjà déposé deux rapports importants sur la collusion dans la classe politique.

Elle a tenu à lui rappeler que son parti était, «depuis plusieurs années, un véritable champion de la lutte contre la corruption».

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a confirmé dimanche matin la candidature de Jacques Duchesneau dans la circonscription de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.

Mme David a invité du même souffle M. Duchesneau à signer le projet de déclaration commune de Québec solidaire. Au jour 1 de la campagne électorale, Québec solidaire a déposé auprès de tous les autres partis ce document, présenté par Mme David comme une forme d'engagement à lutter, tous partis confondus, à lutter contre la collusion.

Aucun parti n'a voulu le faire jusqu'à présent, a-t-elle poursuivi, la CAQ comprise.

Selon elle, si M. Duchesneau apposait sa signature à ce document, il pourrait démontrer que Québec solidaire et la CAQ veulent «vraiment» s'engager dans une lutte contre la corruption.

Par ailleurs, Mme David a indiqué que son parti n'avait pas approché M. Duchesneau pour être candidat. Toutefois, elle l'aurait sans doute bien accueilli si l'ancien policier avait courtisé Québec solidaire.

«Évidemment, on aurait aimé qu'il fasse un autre choix, mais c'est le sien, il est légitime. J'imagine qu'il se sent plus près idéologiquement de la CAQ, c'est son choix», a poursuivi la coporte-parole de Québec solidaire, ajoutant que son parti respectait tout le travail accompli par M. Duchesneau.

Le rapport déposé par M. Duchesneau alors qu'il dirigeait l'Unité anticollusion a mené le gouvernement Charest à ouvrir une commission d'enquête publique dans le dossier.

Loading Slideshow...
  • Pauline Marois et sa candidate Djemila Benhabib, victime de racisme de la part du maire de Saguenay Jean Tremblay

  • Jean Charest présente des engagements envers les jeunes

  • Jean Charest à la rencontre de futurs électeurs

  • Jean Charest pendant le congrès des Jeunes libéraux

  • Pauline Marois prend une petite fille dans ses bras

  • Pauline Marois a fait allusion au poids du candidat caquiste Gaétan Barrette

  • François Legault prononce un discours

  • François Legault visite une entreprise de tomates biologiques

  • Jean Charest présente ses engagements pour les enfants fréquentant l'école primaire

  • Jean Charest visite un établissement industriel

  • François Legault dans une épicerie

  • François Legault répond aux questions des journalistes

  • Pauline Marois, bébé dans les bras

  • Pauline Marois promet l'intégrité dans son équipe à la suite d'un discours

  • Manon Massé, la députée de Québec solidaire qui fait bien jaser

  • Jacques Duchesneau est présenté comme nouveau candidat

  • Legault tout sourire: Jacques Duchesneau serait candidat pour la CAQ.

  • Gaétan Bolduc... heu, Barrette.

  • Jean Charest et son candidat Alain Paquet

  • Jean Charest auprès de futurs électeurs

  • Jean Charest à Saint-Hyacinthe

  • Pauline Marois prononce un discours

  • Pauline Marois se rend au marché Atwater

  • ...et prend le métro avec Léo.

  • Le député indépendantiste Pierre Curzi prête main-forte à Jean-Martin Aussant

  • Le chef d'Option nationale auprès de ses partisans

  • Léo Bureau-Blouin et Pauline Marois annoncent les promesses du PQ en matière d'éducation

  • Jean Charest en entrevue à Radio X, à Québec

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • Amir Khadir et François David le jour du déclenchement des élections

  • Jean Charest annonce le déclenchement des élections