NOUVELLES

CAQ: François Legault veut séduire les souverainistes avec des promesses en culture

04/08/2012 11:33 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT
PC

François Legault a tenté samedi de séduire les électeurs souverainistes en promettant qu'un gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) injecterait 100 millions de dollars en culture.

Son annonce est survenue au moment même où le Parti québécois (PQ) présentait son candidat vedette dans la circonscription montréalaise de Rosemont, le fervent indépendantiste Jean-François Lisée. Celui-ci a invité les sympathisants caquistes à rallier le PQ afin de chasser les libéraux du pouvoir.

Si elle est portée au pouvoir, la CAQ s'engage à consacrer 50 millions de dollars par année pour augmenter le nombre de sorties culturelles dans les écoles.

Le parti propose d'investir la même somme afin de bonifier l'aide au développement de nouveaux marchés étrangers pour les produits culturels québécois.

En conférence de presse dans le Vieux-Québec, M. Legault a reconnu que malgré cette annonce, la CAQ aurait fort à faire pour obtenir l'appui des artistes à l'occasion du scrutin du 4 septembre. Il a toutefois estimé que de nouveaux investissements en culture étaient de nature à séduire la population en général et à « rejoindre beaucoup de souverainistes ».

Ancien ministre péquiste, François Legault promet de ne pas faire la promotion de la souveraineté pendant 10 ans. Samedi, il s'est moqué de la plus récente altercation entre le PQ et Québec solidaire (QS).

Dans une entrevue à La Presse Canadienne dont le contenu a été publié vendredi, l'ancien chef bloquiste Gilles Duceppe a déclaré qu'Amir Khadir, coporte-parole de QS, ne méritait pas son respect. Selon M. Legault, les Québécois sont excédés de ces « chicanes entre souverainistes ».

INOLTRE SU HUFFPOST

Les chefs en campagne
Portraits des chefs