LONDRES - L'agence de presse Reuters a fait savoir vendredi que l'un de ses sites Web avait été piraté pour diffuser de fausses nouvelles sur le mouvement rebelle en Syrie.

Il s'agit de la plus récente attaque informatique contre un média couvrant la guerre civile qui fait rage en Syrie.

Thomson Reuters a précisé dans un communiqué que sa plateforme de blogues avait été piratée et que des «notes de blogue inventées de toute pièce avaient été attribuées, à tort, à plusieurs journalistes de Reuters».

Le site Web a entre temps été mis hors service, bien que des versions cachées de ces notes frauduleuses soient toujours accessibles en ligne.

L'une des fausses histoires clamait que des rebelles syriens avaient acheté des armes chimiques de la Libye et s'apprêtaient à les faire entrer sur le territoire syrien, tandis qu'une autre prétendait que les rebelles se préparaient à battre en retraite en Turquie après avoir essuyé des pertes considérables.

Ces deux articles semblent avoir été rédigés pour mousser la propagande contre les rebelles, qui ont fait des avancées importantes dans leur lutte contre les forces du régime de Bachar el-Assad.

Il n'y a eu aucune revendication immédiate de ces attaques informatiques, vendredi.

Les opposants comme les partisans du régime ont régulièrement perpétré des actes de sabotage informatique. Certains organes de presse, perçus par les pro-régime comme sympathiques à la cause des rebelles, ont notamment essuyé des attaques répétées.

Parmi les médias ciblés figure Al-Jazira, dont le compte Twitter en anglais a récemment été piraté par un groupe de partisans du président El-Assad, la «Syrian Electronic Army».

Loading Slideshow...
  • *ATTENTION: CERTAINES IMAGES PEUVENT CHOQUER*

  • Capture d'une vidéo amateur

    Des familles amassées autour de proches tués.

  • Capture d'une vidéo amateur

    Funérailles de victimes tuées dans les violences en Syrie.

  • Image prise par un citoyen

  • Capture d'une vidéo amateur

  • Capture d'une vidéo amateur

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants chantent des slogans et tiennent une pancarte sur laquelle nous pouvons lire «être patient est bien, et Dieu seul peut aider, M. Annan».

  • Photo prise par un citoyen

    Des Syriens enterrent un enfant

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Un jeune garçon syrien tient une pancarte sur laquelle nous pouvons lire «un message pour Bachar: tu peux couper l'eau et l'électricité, mais tu ne peux pas empêcher la prière».

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants manifestent contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Des Syriens prient lors d'une manifestation anti-Assad

  • Photo prise par un citoyen

    Manifestation contre le régime de Bachar El-Assad

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

    Une petite fille tient l'image de sa famille en deuil

  • Photo prise par un citoyen

    Des enfants syriens tués dans les violences

  • Photo prise par un citoyen

  • Photo prise par un citoyen

    Une jeune fille syrienne scande des slogans anti-Assad