Huffpost Canada Quebec

Le PQ créerait une Banque de développement économique du Québec

Publication: Mis à jour:
PAULINE MAROIS PQ
CP

Le Parti québécois promet, s'il est élu le 4 septembre, la création d'une Banque de développement économique du Québec dont le mandat serait de soutenir la croissance, d'aider les entreprises à démarrer, surtout en région et dans le domaine de l'économie sociale, en leur donnant accès à du capital de risque.

Le principal objectif de cette mesure, précise la chef Pauline Marois, est d'offrir un guichet unique aux entrepreneurs et d'améliorer la cohérence et la gestion du développement économique du Québec.

La Banque aurait aussi un mandat de concertation locale et régionale avec, notamment, les Centres locaux de développement.

En conférence de presse vendredi matin à Sorel-Tracy, en Montérégie, Pauline Marois a indiqué que son gouvernement s'appliquerait à rapatrier des organismes similaires fédéraux pour ainsi créer un guichet unique, destiné en particulier aux entrepreneurs régionaux.

Selon la chef du PQ, il existe actuellement un trou dans le système d'appui financier aux entreprises, une brèche qu'elle veut colmater. « Frappez à la Banque de développement du Québec, il y aura du capital patient, dans du prédémarrage, et cela, personne ne le fait. »

Une telle institution permettra, selon la chef et sa candidate dans Richelieu, Élaine Zakaïb, présente à ses côtés, de mieux servir les régions, de mieux financer la recherche et le développement et également de mieux soutenir les petites et moyennes entreprises dans leur développement, tout particulièrement en région. Le gouvernement, espère le PQ, pourra aussi jouer un rôle accru dans l'économie sociale.

Cette nouvelle structure permettrait aussi d'alléger la paperasserie, assure la chef péquiste. La proposition du Parti québécois permettrait ainsi de revoir complètement l'allocation du capital de risque public, notamment la formule des Fonds d'intervention économique régionaux (FIER).

« Les FIER nous ont démontré que trop souvent des intérêts privés liés au Parti libéral ont pu détourner des sommes essentiellement publiques destinées aux entrepreneurs régionaux. »

Le Plan Nord : mieux faire et exiger un retour sur l'investissement

À la question de savoir quelle sera la différence entre la société du Plan Nord et le projet de Banque de développement, madame Marois a indiqué que le mandat en serait plus large et s'appliquerait à toutes les régions du Québec. Il vise aussi à restaurer l'expertise au sein des organismes gouvernementaux, dit-elle: « Ce que nous faisons ici c'est de créer à partir de la SGF et autres organismes regroupés une entité. Nous allons nous assurer que se constitue une expertise dans le domaine minier, une expertise qui a disparu sous les libéraux. »

Au sujet du Plan Nord, d'ailleurs, si la chef se dit d'accord avec certains aspects, elle se place en net désaccord avec le fait que le gouvernement paye les infrastructures d'entreprises sans, à son sens, obliger les firmes à rembourser les fonds et bénéfices à la collectivité.

Un débat en anglais?

Questionnée sur sa participation éventuelle à un débat en anglais, Pauline Marois a décliné, indiquant qu'elle ne se sentait pas pleinement à l'aise dans la langue de Shakespeare.

Élaine Zakaïb, en bref

Élaine Zakaïb est présidente et directrice générale des Fonds régionaux de solidarité FTQ depuis 2004. Elle a également assumé divers postes au sein du Fonds de solidarité FTQ de 1992 à 2004. Elle se présente pour remplacer le député sortant, Sylvain Simard, dans la circonscription de Richelieu.

En après-midi, la chef du Parti Québécois tiendra un point de presse à La Prairie pour présenter son équipe économique et annoncer un nouveau régime de redevances minières. Ensuite, elle procédera à l'ouverture du local électoral de la circonscription de Montarville en compagnie de la candidate Monique Richard. En soirée, Pauline Marois participera à un rassemblement militant à Beloeil et présentera les candidats de la Montérégie.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les chefs en campagne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Le PQ créerait une banque de développement économique

Un coup de palette pour aider les banques alimentaires

Élections 2012: tout est possible