POLITIQUE

Jean Martin Aussant craint un faible taux de participation au scrutin

01/08/2012 02:33 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT
SRC

MONTRÉAL - Le chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, craint que les électeurs se rendent en moins grand nombre aux urnes, le 4 septembre, et reproche au chef libéral et premier ministre sortant Jean Charest d'avoir sciemment choisi ce moment parce que ceux qui s'opposent à son parti seront moins disponibles.

M. Aussant, chef d'un tout petit parti, ne lancera officiellement sa campagne que jeudi dans sa circonscription de Nicolet-Bécancour. Mercredi, il préparait donc la logistique de sa campagne, dotée de moyens plus modestes que les trois principaux partis, et accordait quelques entrevues.

En entrevue, M. Aussant a indiqué qu'il aimerait bien que la souveraineté soit au coeur des thèmes de la campagne électorale mais, réalistement, il croit plutôt que l'éthique, le Plan Nord et la hausse des droits de scolarité seront les enjeux les plus fréquemment soulevés.

Il dit espérer que les électeurs saisiront l'occasion qui leur est donnée de balayer les deux partis qui alternent au pouvoir depuis une quarantaine d'années, à savoir le PQ et le PLQ, et de choisir d'autres idées et d'autres façons de faire.

Il avoue du même souffle craindre un faible taux de participation au

scrutin, puisque la tendance est déjà à la baisse depuis plusieurs années et

qu'en plus, les élections auront lieu en été.

INOLTRE SU HUFFPOST

Portraits des chefs
Les élections: ça commence!
Les chefs en campagne
Photos humoristiques des chefs