DIVERTISSEMENT

«Liverpool» avec Louis Morissette, le dernier film de Manon Briand: le tapis rouge (VIDÉO/PHOTOS)

31/07/2012 10:40 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT
Ismaël Houdassine/Zabmag

Dix ans après «La Turbulence des fluides», la réalisatrice Manon Briand revient avec son nouveau film, «Liverpool». Une œuvre captivante qui nous entraîne dans les mésaventures de deux jeunes Montréalais un peu trop curieux.

Entre les nouvelles technologies et la corruption des élites, Briand se questionne sur l'état de notre société. Toute l'équipe du film s'était donné rendez-vous, hier, avant la sortie en salles vendredi prochain.

«Liverpool», c'est le nom de cette discothèque où travaille Émilie. C'est la fille qu'on ne remarque pas. Elle travaille au vestiaire et s'amuse à décortiquer les allées et venues de la clientèle branchée. «Elle est un peu naïve et voit la vie en rose, ce qui va lui cause quelques problèmes», raconte la chanteuse et comédienne Stéphanie Lapointe, qui signe son premier grand rôle au cinéma.

La jeune femme a fait du chemin depuis «Star Académie» et semble depuis vouloir faire le grand saut vers le cinéma. «J'avais très envie de tourner dans le film de Manon Briand. J'avais adoré "La Turbulence des fluides" et aujourd'hui je me sens très fière d'être ici. C'est toujours rassurant d'avoir un bon capitaine de bateau, je me sentais en confiance», déclare-t-elle.

Elle partage l'affiche avec Charles-Alexandre Dubé dont c'est aussi le premier rôle au cinéma. «Dans "Liverpool", je suis secrètement amoureux d'Émilie. Comme je suis très timide, je vais la suivre dans son aventure afin de me rapprocher d'elle sans savoir réellement ce qui nous attend».

La crise étudiante... anticipée?

Romance, film noir ou œuvre engagée, «Liverpool» mêle les styles et les situations. «J'ai cette liberté de mélanger les genres. Ce qui m'intéresse, c'est surtout de surprendre le spectateur», déclare Manon Briand.

Le film sort à point: les manifestations et les soulèvements de la jeunesse québécoise, «Liverpool» en parle déjà. «C'était pour moi un simple fantasme ce genre d'événement. Honnêtement, je ne croyais pas que cela pourrait se produire même si j'avais l'espoir», dit-elle.

«Il y a tout un segment sur les médias sociaux qui nous rappelle la crise étudiante. Mais je vous jure que tout a été écrit avant les événements du printemps», affirme Stéphanie Lapointe.

Pour le comédien et humoriste Louis Morissette, il s'agit là d'une bonne raison pour aller voir le film. «On y a va, car on raconte une histoire très contemporaine. Mais aussi, le film est intéressant en raison des prestations de Stéphanie et Charles-Alexandre et bien sûr, car il s'agit de l'œuvre de Manon Briand qui a malheureusement fait un seul film en dix ans», affirme-t-il.

«Liverpool» - Remstar Films - Sortie en salles le 3 août 2012 - Québec, Canada.

Merci à Zabmag.

«Liverpool»: le tapis rouge