VIDEO

Natation: le Canadien Ryan Cochrane est exclu de la finale du 400m style libre

28/07/2012 11:25 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Le nageur canadien Ryan Cochrane a été exclu de la finale du 400 mètres style libre, samedi, aux Jeux olympiques de Londres.

Après avoir contesté sa disqualification lors des rondes préliminaires, le champion en titre, le Sud-Coréen Park Tae-hwan, a été réintégré dans la finale. Cette décision a eu pour effet de déloger l'athlète de Victoria de la huitième et dernière place disponible pour la finale.

Le directeur administratif de la Fédération internationale de natation (FINA), Cornel Marculescu, a expliqué à l'Associated Press que la décision avait été prise après avoir révisé une séquence vidéo qui avait été jugée comme un faux départ pour le Sud-Coréen.

«Je peux confirmer que Park est maintenant admissible pour le 400m style libre», a-t-dit.

Le temps de Park a été de trois minutes 46,68 secondes, un temps qui l'a qualifié pour la quatrième position. Il a été le premier a toucher le mur à la fin de la course à la fin de sa vague.

«Je ne sais pas pourquoi, a dit le Sud-Coréen. Je dois parler à mon entraîneur pour en savoir plus.

M. Marculescu ne pouvait de son côté expliquer pourquoi le juge près de la piscine avait disqualifié Park. «C'est une excellente question, a-t-il indiqué. Une erreur humaine peut-être.»

Même si le 1500 mètres est la discipline de prédilection de Cochrane, ce dernier était considéré comme un espoir de médaille au 400 mètres.

Le Canadien avait remporté la deuxième vague grâce à un temps de trois minutes 47,26 secondes. Son chrono ne lui avait cependant qu'assuré la huitième et dernière place disponible pour la finale.

«Ce sont les Olympiques, je crois, a dit Cochrane. Il y a toujours des surprises lors des qualifications. Il faut toujours se concentrer sur sa propre course.»

Le nageur âgé de 23 ans avait progressé dans la discipline du 400m style libre et avait terminé cinquième l'an dernier lors des championnats mondiaux, à Shanghai, en Chine.

INOLTRE SU HUFFPOST

JO 2012: dix Canadiens à surveiller
Cérémonie d'ouverture des JO