Huffpost Canada Quebec qc

Jeux olympiques de Londres: les Canadiennes s'effondrent devant les Russes au basketball féminin

Publication: Mis à jour:
BASKETBALL CANADA
PC

LONDRES - Les Canadiennes ont amorcé le tournoi de basketball olympique de bien mauvaise façon, samedi, en s'inclinant devant la Russie à la suite d'un effondrement défensif survenu en fin de match.

Becky Hammon, une citoyenne naturalisée russe, a inscrit 14 points et la Russie a effacé un déficit de plus de 10 points au quatrième quart pour finalement l'emporter 58-53 au premier jour du tournoi olympique, à Londres.

Tirant de l'arrière 50-40 avec six minutes à faire, la Russie y est allée d'une séquence de 18-3, notamment grâce au jeu de Hammon, qui a marqué huit points.

Kim Smith a amassé 20 points du côté des Canadiennes, qui participent aux Jeux olympiques pour la première fois en 12 ans grâce à une qualification obtenue de justesse.

«Ça fait encore plus mal de perdre de cette façon, a expliqué Smith. Je ne sais même pas quoi dire. Nous savions qu'elles (les Russes) forment une bonne équipe. C'est un long tournoi et nous devons continuer de nous battre.»

Le Canada s'est qualifié pour les Olympiques pour la première fois depuis 2000 en terminant au cinquième rang lors du tournoi de qualification, plus tôt ce mois-ci.

«Nous allons disputer encore quatre matchs, a rappelé Smith. C'est une bonne chose. Nous devons maintenant oublier cette défaite.»

Le Canada se trouve dans un groupe difficile qui comprend, en plus de la Russie, l'Australie, le Brésil, la France ainsi que le Royaume-Uni, qui sera son prochain adversaire, lundi soir

Quant à elle, Hammon prend part à ses deuxièmes Jeux olympiques avec la délégation russe.

Elle est devenue une citoyenne russe naturalisée avant les Jeux de Pékin en 2008. Puisqu'elle n'avait pas disputé assez de matchs sanctionnés par la Fédération internationale de basketball pour les États-Unis, Hammond a eu le droit de se joindre à la Russie.

«Nous pouvons encore faire mieux», a-t-elle déclaré. «Même si nous n'avons pas beaucoup pratiqué en groupe, nous nous connaissons bien.»

La Russie doit cependant se passer de Maria Stepanova. L'athlète de six pieds huit pouces, qui a pris part aux quatre derniers Jeux olympiques, a subi une déchirure du ligament croisé antérieur d'un genou au mois de mars.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

JO 2012: dix Canadiens à surveiller
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Canadian women's basketball team collapses against Russia - CBC ...

Le Canada encaisse une défaite contre la Russie | Londres 2012 ...

Jeux olympiques | Basketball - Les Canadiennes échappent leur ...