POLITIQUE

Khadr aurait offert de plaider coupable au Canada mais les USA auraient refusé

26/07/2012 04:40 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT
Getty Images

OTTAWA - Le jeune Canadien d'origine pakistanaise Omar Khadr aurait offert il y a quatre ans de plaider coupable au Canada à des accusations de terrorisme en échange d'une réduction de peine et d'un transfert rapide au Canada.

Cependant, selon ce que montrent des documents, la proposition a été refusée par les autorités américaines, qui détiennent toujours M.Khadr dans une cellule de la prison de la base de Guantanamo Bay, à Cuba.

L'offre faite par Omar Khadr en 2008 visait à ce qu'il évite la tenue d'un procès. Il aurait plaidé coupable devant un tribunal canadien, par vidéoconférence ou en se faisant représenter au Canada par un avocat.

Il aurait été transféré au Canada 45 jours plus tard, où il aurait purgé une peine d'emprisonnement de 18 mois, suivie d'une période de probation de trois ans.

Étant donné le refus des États-Unis, en 2010, Omar Khadr a subi un procès et a été condamné à huit ans d'emprisonnement.

Il a conclu une entente avec les autorités de Guantanamo Bay qui devait signifier son transfert sans longs délais dans un pénitencier canadien. Cependant, M.Khadr, qui a maintenant 25 ans, est encore détenu à Guantanamo Bay; il est le seul citoyen d'un pays occidental à y être emprisonné.<

Le gouvernement du Canada n'a pas déployé d'efforts pour assurer son renvoi au Canada même s'il y était éligible l'automne dernier.<

Omar Khadr a été capturé en Afghanistan à l'âge de 15 ans par les forces armées américaines il y a dix ans, en juillet 2002, à la suite d’un échange de tirs durant lequel un soldat américain a été tué. Il est détenu depuis ce temps.

Il combattait alors aux côtés des insurgés talibans.

-