L'opéra est à l'honneur à compter d'aujourd'hui dans la capitale à l'occasion du coup d'envoi du 2e Festival d'opéra de Québec. Jusqu'au 5 août, le public pourra assister à de nombreux concerts et s'initier à la musique d'opéra dans plusieurs salles.

Pour l'ouverture du festival, la soprano Karina Gauvin et le directeur musical des Violons du Roy, Bernard Labadie, offriront un bouquet d'airs pour soprano tirés des opéras de Mozart. Le concert a lieu au Palais Montcalm à 20 h.

Incontournables au menu

Certaines oeuvres sont très attendues dans le cadre du Festival. C'est le cas de La Tempête, un spectacle mis en scène par le dramaturge Robert Lepage. L'oeuvre sera à l'affiche les 26, 28 et 30 juillet et le 1er août au Grand Théâtre de Québec. Elle est présentée en coproduction avec le Metropolitan Opera de New York et le Staatsoper de Vienne.

Le compositeur et chef d'orchestre Thomas Adès dirigera les quatre représentations de La Tempête, qui sera présentée à la salle Louis-Fréchette.

L'opéra Nelligan figure également parmi les productions incontournables du 2e Festival d'opéra de Québec. Pour l'occasion, le public aura droit à une nouvelle version de l'oeuvre du pianiste et compositeur André Gagnon et de l'auteur Michel Tremblay.

Le drame musical, mis en scène par Normand Chouinard, sera interprété par un plus petit ensemble que lors de la version présentée pour la première fois en 1990.

Deux pianos et un violoncelle accompagneront les comédiens sur la scène de la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec les 29 et 31 juillet ainsi que les 2, 3 et 4 août.