NOUVELLES

Un juge du Colorado interdit les caméras lors de la prochaine audience de James Holmes, le présumé tireur d'Aurora

24/07/2012 07:11 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT
AP

DENVER - Un juge du Colorado a décidé mardi que les caméras de télévision seraient interdites lors de la prochaine comparution de l'homme accusé d'avoir ouvert le feu lors de la projection du film «The Dark Knight Rises» la semaine dernière en banlieue de Denver.

Les journalistes pourront quand même assister à la mise en accusation formelle de James Holmes lundi. L'attaque de vendredi dans un cinéma d'Aurora a fait 12 morts et 58 blessés.

Une caméra vidéo et une caméra fixe avaient été autorisées lors de la première comparution du suspect au début de la semaine. Les images ont montré un homme aux cheveux teints en rouge qui semblait perdu et hébété.

La chaîne KUSA-TV de Denver, le journal «Denver Post» et la radio publique du Colorado voulaient aussi enregistrer du son, tourner des vidéos et prendre des photos lors de la prochaine audience. Mais un juge a rejeté leur requête mardi après avoir analysé différents paramètres, notamment celui de savoir si une telle couverture pouvait nuire à la tenue d'un procès équitable.

INOLTRE SU HUFFPOST

La première comparution de James Holmes, accusé de la tuerie d'Aurora
Après la fusillade, le recueillement
Tuerie au Colorado