NOUVELLES

Arrestations aux Etats-Unis après des menaces autour des projections de "Batman"

24/07/2012 06:33 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT
AP

NEW YORK, États-Unis - Au moins trois hommes soupçonnés d'avoir proféré des menaces en faisant allusion à la tuerie d'Aurora, au Colorado, ont été arrêtés depuis samedi à différents endroits des États-Unis, a indiqué la police mardi.

Ces incidents font suite à la fusillade meurtrière de la semaine dernière dans un cinéma de la banlieue de Denver qui projetait le dernier volet de la trilogie «Batman», «The Dark Knight Rises». Douze personnes sont mortes dans la fusillade.

Dans le Maine, un homme arrêté dimanche pour excès de vitesse a déclaré aux policiers qu'il s'apprêtait à tuer un ancien employeur après avoir vu «Batman» la veille. Les policiers ont trouvé dans sa voiture un fusil d'assaut AK-47, quatre armes de poing, des munitions et des articles de presse sur la tuerie au Colorado.

Une perquisition au domicile du suspect a permis de retrouver une mitrailleuse, plusieurs autres armes et des milliers de munitions. «Nous ne savons pas quelles étaient ses intentions réelles», a indiqué Steve McCausland, porte-parole du département de la Sécurité publique.

À Norwalk, en Californie, un homme a été arrêté après avoir proféré des menaces et fait allusion au massacre du Colorado. «Quelqu'un a une arme?», a-t-il hurlé.

À Sierra Visa, dans l'Arizona, l'arrestation d'un homme ivre pendant une séance du film a provoqué un mouvement de panique quand les spectateurs ont voulu fuir la salle, selon la police locale.

La sécurité a été renforcée aux alentours de nombreuses salles de cinéma aux États-Unis après la fusillade qui a fait 12 morts et 58 blessés à Aurora. Le tireur présumé, James Holmes, a comparu la première fois lundi devant un magistrat. Il devrait être formellement accusé le 30 juillet.

INOLTRE SU HUFFPOST

Après la fusillade, le recueillement