Ces meurtriers qui se sont inspirés du cinéma pour tuer avant la fusillade dans le Colorado (VIDÉOS)

Publication: Mis à jour:
FUSILLADE COLORADO CINEMA
dr

CINÉMA - "Le film m'a poussé à le faire." James Holmes, le tueur de 24 ans qui a ouvert le feu dans une salle de la banlieue de Denver dans la nuit de jeudi à vendredi 20 juillet n'a pas encore expliqué son geste mais cette phrase pourrait être de lui. Alors que le bilan de la fusillade qui a eu lieu dans un cinéma du Colorado continue de s'alourdir (au moins 12 personnes ont été tuées et 71 autres blessées), on apprend que l'homme armé a commis son geste lors d'une avant-première de The Dark Knight Rises, dernier volet de la trilogie Batman de Christopher Nolan.

Le meurtrier portait, selon la police et plusieurs témoins, un gilet pare-balle et un masque à gaz, le rendant visuellement proche de Bane, l'ennemi de Bruce Wayne incarné dans cet épisode par Tom Hardy. Le personnage de Bane apparaît pour la première fois dans les comics en 1993. Cobaye d'une expérience militaire chimique, il reçoit continuellement un venin dans son cortex cérébral qui décuple sa force musculaire mais l'oblige à porter un masque fait de tubes.

bane batman colorado

Il est encore impossible d'affirmer que le tueur s'était glissé dans la peau de Bane avant d'ouvrir le feu. Paradoxalement, alors que le film n'était pas encore sorti en salles, il connaissait déjà le comportement que l'on prête au personnage menaçant Gotham qui fait beaucoup parler les fans depuis quelques semaines. Quoi qu'il en soit, ses meurtres devraient relancer l'éternel débat sur l'influence des films et des jeux vidéos sur les individus.

Lire aussi : » Le méchant de Batman, un symbole anticapitaliste ou anti-Romney

Pas spécialement réputée pour sa violence gratuite, la trilogie de Nolan aurait-elle nourri l'imaginaire du meurtrier? La tuerie intervient quelques jours après que certains fans des Batman de Nolan aient menacé de mort des critiques américains, accusés d'avoir mis de mauvaises notes au film. Un comportement assez inquiétant pour entraîner la fermeture des commentaires sur la plate-forme référence Rotten Tomatoes.

Le tueur ne serait pas le premier à s'inspirer d'éléments du 7e art dans ses meurtres. Le profil de Luka Rocco Magnotta, le canadien soupçonné d'avoir dépecé et violé le cadavre d'un étudiant chinois, avait été établi en ces termes: "fan de Basic Instinct". Le film réalisé en 1992 par Paul Verhoeven racontait les péripéties d'une séduisante tueuse, Sharon Stone, qui collectionnait les amants et les meurtres.

L'affaire "Scream"

En France, il faut remonter à 2002, près de Nantes, pour retrouver la trace d'un meurtre ostensiblement inspiré par le cinéma. Un jeune lycéen blesse mortellement de plusieurs coups de couteau une des ses amies de 15 ans. Quinze jours après avoir vu Scream, le film d'horreur de Wes Craven, le meurtrier affirme à l'époque avoir "décidé de tuer quelqu'un" et porte au moment des faits le célèbre masque des tueurs du film, détournement du Cri de Munch.

"J'avais l'obsession de vivre ce que vivaient les héros de Scream, j'avais envie de tuer comme eux", avait déclaré l'adolescent lors de sa garde à vue chez les gendarmes selon Le Parisien.

Pour expliquer son comportement, les enquêteurs avaient souligné que le meurtrier était "dans un monde virtuel. Il n'avait pas encore pris conscience de son acte, comme s'il était encore dans son film." Selon les spécialistes, il faut alors parler "d'altération du discernement de l'accusé au moment des faits".

D'autres films ont inspiré le comportement de certains tueurs. Un habitant de Detroit a par exemple reproduit le premier meurtre visible dans Robocop 2 tandis que Matrix a plusieurs fois été cité. Ainsi que des séries télévisées. ABC News rapportait le cas d'Anthony Conley, 17 ans qui assurait s'être inspiré du personnage de "serial killer" dans la série Dexter après avoir mis fin aux jours de son petit frère de 10 ans. Le trench noir de Matrix a plusieurs fois été repris lors de fusillades sanglantes.

Le procès de Tueurs nés

Cécile Dehesdin, journaliste à Slate.fr, rappelle dans un article sur Les tueurs fans de pop culture qu'un film, Tueurs nés d'Oliver Stone, a été poursuivi en justice. Harrelson et Lewis y interprètent un couple de tueurs qui enchaînent les meurtres et deviennent des stars de la tuerie, le paparazzo incarné par Robert Downey Jr. les suivant à travers le pays pour obtenir des interviews. Elle raconte:

"En 1995, Sarah Edmondson et Benjamin Darras, 18 ans, ont passé une soirée à prendre du LSD en regardant en boucle Tueurs Nés, avant de partir en road trip meurtrier dans le sud des Etats-Unis, tuant deux personnes dont une femme appelée Patsy Byers. S’en est suivi un procès de sept ans, après une plainte de son mari non seulement contre les deux tueurs, mais aussi contre Time Warner, Oliver Stone, et d’autres personnes associées à Tueurs Nés. Après plusieurs appels, la justice a finalement décidé de rejeter l’argument du plaignant, qui estimait que le film incitait au crime et ne pouvait donc pas être défendu par le premier amendement, qui protège la liberté de parole aux États-Unis."

The Dark Knight Rises ne devrait donc pas avoir de problème du côté de la justice mais pourrait bien payer le prix commercialement. En France, où l'équipe du film était présente, toute la promotion a été annulée. Le tapis rouge sur les Champs-Elysées a été supprimé par la Warner et Marion Cotillard qui joue dans le film ne donnera finalement pas d'interview au 20h de TF1 comme initialement prévu. L'avant-première au Grand Rex est pour le moment maintenue contrairement à celle qui devait se dérouler dans le cinéma Gaumont des Champs-Elysées.

L'image du film est désormais marquée, d'autant que le rôle de méchant dans la trilogie de Nolan semble être un fardeau particulièrement lourd à porter. Si Tom Hardy ne devrait pas être inquiété par la justice, Heath Ledger qui interprétait avec brio le Joker dans le précédent volet The Dark Knight avait été retrouvé sans vie dans une chambre d'hôtel à New-York quelques semaines avant la sortie de son épisode.

Lire aussi : » Fusillade du Colorado : il poste sa blessure sur reddit

Découvrez dans le vidéorama ci-dessous, les films qui ont inspiré les tueurs:

Close
Ces films qui ont inspiré des meurtriers
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Tuerie au Colorado
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Denver shooting victim had narrowly missed Eaton Centre fusillade

After the Shooting: Words, Not Legislation

Fusillade au Colorado : qui est le tireur présumé ?

Après la fusillade du Colorado, l'avant-première parisienne de Batman annulée

EN DIRECT. Fusillade dans le Colorado: Le bilan ramené à 12 morts... Un bébé ...

Les fusillades les plus meurtrières aux Etats-Unis

Obama va s'exprimer sur la fusillade du Colorado

Ces fusillades qui ont marqué l'histoire américaine

Fusillade à l'avant-première de "Batman": douze morts

L'appartement du tueur est piégé