Huffpost Canada Quebec qc

Londres 2012: Près de la moitié des Britanniques croient que le pays n'est pas assez préparé (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
La sécurité est omniprésente à Londres. (AFP)
La sécurité est omniprésente à Londres. (AFP)

Il y a 36 ans aujourd'hui s'ouvraient les Jeux olympiques de Montréal. À 10 jours des Jeux de Londres, la population locale est toujours préoccupée par les mêmes questions d'organisation.

En 1976, le Québec accueillait le monde dans des installations inachevées et avec toute la candeur de son inexpérience.

Même s'ils reçoivent la famille olympique pour la troisième fois de l'histoire, près la moitié des Britanniques (45%) estiment leur pays mal préparé pour accueillir les Jeux Olympiques. C'est que nous apprend le sondage de l'institut ComRes réalisé pour la chaîne de télévision privée ITV.

Le sondage révèle que 45 % des répondants jugent Grande-Bretagne « mal préparée pour les jeux », 40 % étant d'un avis contraire, et 15 % n'ont pas d'opinion.

Deux Britanniques sur cinq (39 %) se disent en outre inquiets à propos de la sécurité des Jeux. Mais 45 % des personnes interrogées ne sont pas inquiets sur la sécurité des spectateurs, et 16 % sont sans opinion (sondage en ligne mené auprès de 2046 adultes du 13 au 15 juillet).

Les quotidiens britanniques rivalisaient mardi dans le catastrophisme, au lendemain de l'arrivée des premières équipes nationales à Londres. « Plus que dix jours : qu'est-ce qui peut dérailler? » s'interrogeait le Guardian.

Le Times consacrait une double page aux errements de cette première journée. Deux autobus transportant des membres des équipes australienne et américaine ont mis 4 heures à atteindre le village olympique à partir de l'aéroport, soit 40 kilomètres.

Au point où le scénario de cette journée aurait pu être écrit par les réalisateurs de l'émission satirique « Twenty twelve » (2012), qui moque la préparation des Jeux sur la BBC, estime le Times, sous le titre « catastrophisation. »

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
JO 2012: dix Canadiens à surveiller
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction