George W. Bush estime que sa vie d'ancien président des États-Unis était «très bien» et «chouette». Ses huit années passées à la Maison Blanche étaient «géniales», a-t-il déclaré en entrevue avec Peter Robinson, de l'Institut Hoover. «J'étais célèbre et j'étais puissant", a précisé George W. Bush, signalant qu'il n'avait plus envie aujourd'hui de "gloire et de puissance».

Bush fils a indiqué qu'il avait observé son père et que Georges Herbert Walker Bush lui avait servi de modèle dans sa vie d'ex-président. «J'ai longtemps et vraiment réfléchi à la question et j'ai finalement décidé que l'idée de ne plus être sur le devant de la scène me convenait», a déclaré George W. Bush. «Ce n'est pas un sacrifice d'être au service de son pays, en particulier si vous aimez votre pays comme je l'aime», a-t-il ajouté. «Le seul sacrifice, c'est de perdre son anonymat et je suis en train d'essayer de le retrouver», a confié l'ancien président.

Il a également affirmé qu'il est «mauvais» pour la présidence "«d'avoir des anciens présidents qui parlent pour parler en disant aux autres ce qu'ils doivent faire». George W. Bush assure en ce moment la promotion d'un livre sur la croissance économique dont il a signé la préface. Intitulé "«La solution des 4%: libérer la croissance économique dont l'Amérique a besoin», cet ouvrage a été publié par la fondation de l'ancien président.