Huffpost Canada Quebec qc

Festival d'été de Québec: le spectacle de Vincent Vallières annulé à cause de la pluie (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
VINCENT VALLIERES
Marc Young

Vincent Vallières est arrivé sur la scène des Plaines d'Abraham en grande forme pour clore la 45ième édition du Festival d'été de Québec dimanche soir. Entouré de quelques amis musiciens et chanteurs, il avait réussi à réveiller la foule, qui semblait légèrement fatiguée de ce marathon de concerts et de soirées en plein air. C'était avant que le spectacle ne se termine abruptement, moins d'une heure après son début, à cause d'une pluie torrentielle et de vents violents.

Vallières, en chemise à carreaux a débuté les festivités en chantant Le monde tourne fort.

«Bonsoir Québec, on vous attendait!», a-t-il ensuite lancé pendant Je n'attends plus rien. «Je sais que vous avez dix jours de Festival d'été de Québec dans le corps mais je veux savoir s'il vous reste encore du jus pour une soirée de plus? On est tous là, on est tout là!»

«J'aimerais remercier le Canadien de Montréal qui était très, très poche cette année, ce qui nous a permis de lâcher notre télé et de regarder ce qui se passe autour de nous», a ensuite blagué le chanteur.

«Il s'en est passé des choses cette année... et même si on n'est pas d'accord sur tout, au moins on se parle,on marche pis on avance, pis à quelque part, on est pas mort avant d'être mort et on est peut-être dû pour un nouveau départ...», a-t-il ajouté en entamant Et c'est un départ, chanté avec son amie Marie-Pierre Arthur (qui venait d'assurer avec brio sa première partie.)

Puis, le sympathique duo Vincent Vallières-Yann Perreau - «le volcan de Lanaudière» comme il l'a gentiment surnommé - a pris la scène d'assaut le temps d'un Beau comme on s'aime.

Je pars à pied, Sortir du bois et Café Lézard, il les a livrées comme il le fait le mieux: de façon sympathique, énergique et remplie de sincérité.

Pour chanter sa chanson Le temps est long, Vallières avait invité Olivier Langevin du groupe Galaxie à partager le micro avec lui.

«Ok, on va calmer le jeu un peu», a enchaîné le chanteur. «On va se parler», a-t-il ajouté avant d'entamer Époque d'opinions pendant laquelle il a même organisé un petit concours de danse avec ses musiciens qui ont dû s'exécuter sur scène, sous les applaudissements du public. Une sympathique manière de présenter les artistes qui l'accompagnent.

La dernière chanson de Vallières avant l'orage fut Laura, livrée avec son bon ami Louis-Jean Cormier du groupe Karkwa. C'est d'ailleurs à lui qu'il a laissé la chance, sans le savoir, de chanter la dernière chanson de la soirée avant l'annulation du concert, L'ascenseur, une chanson de son premier album solo.

Puis, la pluie, les éclairs et les vents violents ont pris d'assaut le ciel de la Vieille-Capitale, obligeant les organisateurs du Festival à annuler le concert de clôture et Vallières à ranger sa guitare.

Les festivaliers ont dû quitter les Plaines en déluge, déçus... alors que les quelques braves qui attendaient encore le retour du beau Vincent ont eu la chance de se faire prendre en photo avec leur idole qui n'a pas eu peur du mauvais temps pour passer quelques minutes supplémentaires avec ses fans détrempés.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Spectacle de fermeture du FEQ
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Clôture du 45e Festival d'été de Québec : Vincent Vallières et ses ...

Un Vallières rock pour clore le Festival | Geneviève Bouchard ...

Festival d'été de Québec - Vincent Vallières : la consécration

Séguin, Perreau et Arthur comme invités

Festival d'été de Québec - La famille francophone réunie sur les ...