Un avocat de New York à qui Magnotta s'était confié pourrait témoigner au procès (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
LUKA ROCCO MAGNOTTA
Luka Rocco Magnotta | AP

MONTRÉAL - Un avocat américain qui a entendu Luka Rocco Magnotta raconter qu'il avait été agressé à plusieurs reprises par un mystérieux «Manny» et forcé d'avoir des relations sexuelles avec des animaux affirme qu'il pourrait être appelé à témoigner lors du procès pour meurtre du Montréalais.

Romeo Salta, qui dit avoir rencontré l'accusé à plusieurs reprises dans son bureau de Manhattan à l'hiver 2010-2011, a déclaré à La Presse Canadienne que cette possibilité avait été évoquée la semaine dernière par l'équipe de la défense de Magnotta.

Me Salta a indiqué que Magnotta avait soutenu que «Manny» l'avait obligé à avoir des relations sexuelles avec un chiot et plusieurs chats. Magnotta aurait aussi raconté qu'il avait été fréquemment agressé physiquement, sexuellement et psychologiquement par ce «Manny».

Il a ajouté que M. Magnotta lui avait demandé de dévoiler ces informations au public si jamais il était tué ou arrêté, pour que sa version de l'histoire soit connue.

Luka Rocco Magnotta, âgé de 29 ans, est sous le coup de plusieurs accusations, dont l'une de meurtre prémédité, en lien avec l'assassinat et le démembrement, en mai, de l'étudiant chinois Jun Lin. Il a plaidé non coupable à tous les chefs d'accusation, et doit revenir en cour en mars prochain pour une audience préliminaire.

EN PHOTOS:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

L'arrivée de Magnotta sur le sol canadien
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction