Huffpost Canada Quebec qc

Un navire de marchandises américain à La Havane pour la première fois en 50 ans

Publication: Mis à jour:
HAVANE NAVIRE AMERICAIN
Le cargo Ana Cecilia entrant au port de La Havane (AFP) | AFP

Pour la première fois depuis 50 ans, un navire de marchandises en provenance des États-Unis a accosté dans la capitale cubaine.

Le Ana Cecilia, un petit cargo d'une capacité de 16 conteneurs, transportait surtout du matériel humanitaire.

Il est entré dans la baie de La Havane vers 7 h, heure locale après un retard de 24 heures pour des entraves administratives.

La cargaison de ce voyage inaugural est constituée essentiellement d'« envois familiaux, de la nourriture, des vêtements, des médicaments, ce genre de choses », a expliqué le porte-parole de la compagnie International Port Corp, propriétaire du navire.

Les autorités américaines ont accordé un permis spécial à l'armateur pour effectuer une liaison hebdomadaire entre Miami et La Havane.

Cette décision survient dans le cadre de l'assouplissement de l'embargo américain qui frappe l'île communiste depuis 1962.

L'administration du président américain Barack Obama permet aussi depuis peu à des Américains de voyager à Cuba pour des échanges universitaires, sportifs, religieux ou culturels.

Cet assouplissement demeure toutefois limité, particulièrement depuis l'arrestation en décembre 2009 d'un sous-traitant du département d'État américain, Alan Gross, condamné en mars 2011 à 15 ans de prison pour avoir introduit illégalement à Cuba du matériel de transmission satellitaire.

L'embargo américain contre Cuba est régulièrement condamné par l'Assemblée générale des Nations unies.