Huffpost Canada Quebec qc

Aerosmith: Du rock et rien que du rock (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
AEROSMITH FEQ
Steven Tyler au Festival d'été de Québec le 12 juillet 2012. (Crédit photo: Marc Young) | Marc Young

Steven Tyler est une vraie de vraie rock star et Aerosmith est tout sauf un groupe d'artistes déchus et fatigués. Dangereusement en forme sur la scène des Plaines d'Abraham jeudi soir, le groupe a offert un spectacle à la hauteur de son talent et proportionnel à ses très nombreuses années d'existence.

Se déhanchant et dévalant SON catwalk, Steven Tyler ressemble à tout ce que l'on imaginer d'une star du rock: cheveux longs, bandeau coloré, long manteau vaporeux, t-shirt moulant, pantalons de cuir laissant peu de place à l'imagination, bijoux au cou, bagues aux doigts et pied de micro recouvert de foulards semblant tout droit sortis des années 70 à la main, impossible de ne pas l'encourager à toujours se la jouer cool.

Dès leur entrée sur scène, pour «Draw the line», «Elevator» et «Falling in love», les membres d'Aerosmith - les autres musiciens sont tous aussi flamboyants avec leurs vestons ou guitares à paillettes, leurs chevelures excentriques et leurs t-shirts à clous – ont mis le paquet.

Ce qui surprend le plus, c'est l'énergie toujours palpable des membres du goupe quand même tous âgés de plus de 60 ans!

En plus d'en avoir l'allure, Steven Tyler a toujours la voix (et quelle voix!), l'attitude, l'énergie et le regard passionné pour ce qu'il sait faire le mieux: chanter et faire du rock en se trémoussant de façon, ma foi, follement aguichante.

«Quelle nuit magnifique!», a-t-il dit en français avant de lancer l'un de ses légendaires cris stridents. (Qui a osé dire qu'il ne pouvait plus crier ou même chanter ses vieilles chansons?!)

Entre des pièces comme «Edge» «Jade» et «Oh yeah», Tyler n'a pas eu peur de se rendre chanter jusque dans la foule en touchant des mains tendues et en se faisant prendre une bonne cetaine de fois en photos. Rocker jusqu'au bout!

Au cœur du spectacle, le solo de batterie a fortement impressionné la foule. Lorsque Steven Tyler est venu rejoindre son ami Joey Kramer, soudainement devenu batteur à son tour, c'est toute la ville de Québec qui semblait en redemander.

Les pièces «Sweet emotion» et «Walk this way», Aerosmith les a livrées de façon fort énergique en fin de spectacle, juste avant de revenir sur scène pour un rappel magique: «Dream On», un moment délirant avec Tyler au ( et puis SUR) un piano blanc et une finale hallucinante avec «Train» et une pluie de confettis recouvrant les Plaines d'Abraham.

Les fans d'Aerosmith vous le diront, le seul petit bémol à cette superbe soirée fut l'oubli des grands succès commerciaux du groupe comme «Crazy» et «Crying». Plusieurs filles de mon âge ont donc quitté les Plaines d'Abraham, jeudi soir, le cœur malheureusement légèrement gros...

EN IMAGES:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Festival d'été de Québec: 12 juillet 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction