Huffpost Canada Quebec qc

Facultés affaiblies: pas de procès pour le champion olympique Marc Gagnon

Publication: Mis à jour:
MARC GAGNON
Agence QMI

Le procès du champion olympique de patinage de vitesse Marc Gagnon pour conduite avec facultés affaiblies n'aura pas lieu.

Le juge Michel Duceppe de la Cour du Québec a décrété lundi matin au palais de justice de Joliette que les délais d'au-delà de 4 ans pour l'audition de la cause étaient trop longs et inacceptables. Il impute à la Couronne la responsabilité de ces délais.

Le Couronne n'exclut pas de porter la cause en appel, car près de la moitié des délais sont imputables à la défense.

Marc Gagnon a révélé à Radio-Canada qu'il considère avoir payé sa dette à la société. Il dit avoir beaucoup souffert au cours des cinq dernières années. Il aurait reçu des menaces et aurait été aux prises avec des problèmes financiers et des problèmes de couple.

Le quintuple médaillé olympique a été arrêté par les policiers de la sûreté municipale de Mascouche dans Lanaudière, vers 5 h 10 le matin du 22 septembre 2007. Son taux d'alcoolémie était presque le double de celui permis au moment de l'arrestation.

Ce jour-là, Marc Gagnon a fait une embardée en voiture tout près de son domicile à Mascouche. L'incident est survenu sous les yeux d'un policier.

Étant donné l'abandon des procédures, Marc Gagnon n'aura pas de dossier criminel et ne perdra pas son permis de conduire.