Huffpost Canada Quebec qc

Chromeo au Jazz : La place des Festivals devient un champ de bataille...de danse ! (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
CHROMEO JAZZ
Dave 1 le 7 juillet 2012 pour la clôture du Festival international de jazz de Montréal. (Crédit photo: FIJM /JF Leblanc) | FIJM

Cela prenait un spectacle explosif pour clôturer cette magnifique 33e édition à laquelle ont eu droit les festivaliers montréalais cette année. Un beau contrat pour le duo Chromeo…un défi relevé haut la main ! Avec la chaude température connue aujourd’hui, les spectateurs ne désiraient qu’une seule chose: bouger leurs épaules dénudées et danser au maximum !

La place des Festivals était pleine à craquer ; il s’agissait de l’une des plus importantes foules de cette édition. Rare que l’on voit dans les concerts intérieurs de Chromeo des gens de 7 à 77 ans. En temps normal, les gars jouent en mode discothèque devant des jeunes qui veulent faire la fête ! Ce soir, tout le monde voulait la faire, la fête ! À un point tel que l’on pouvait apercevoir dans la foule quelques «dance battles» entre des gens de tous âges !

Des cordes et des filles

La performance a débuté par l’habituelle intro musicale du groupe où les fans entonnent le fameux «Chromeo Wo-Oh » ! Cette fois-ci, cette introduction avait un petit quelque chose de plus… Tel que promis par Dave 1 et P-Thugg, ils étaient accompagnés d’un orchestre composée très majoritairement de femmes. Les gars étaient bien entourés, d’autant plus que les choristes se déhanchaient sensuellement sur chacune des pièces interprétées.

Pour bien lancer le party, Chromeo a offert aux fans Fancy Footwork. Ça rentrait comme une tonne de briques ! Le ton était donné. Les violons ajoutaient une effervescence supplémentaire, tout y était. Ont suivi les chansons I’m Not Contagious, Outta sight, Tenderoni et Call me up. Décidemment, les deux acolytes souhaitaient mettre le paquet en présentant leurs chansons les plus festives, un vrai «greatest hits».

« Un gars d'Outremont pi un gars de Brossard »

Souriant à pleines dents dans son tuxedo, Dave 1 partageait son bonheur d’être à Montréal, alors que le duo a énormément voyagé au cours des derniers mois pour la promotion de leur album Business Casual. «On a fait le tour du monde ! Un gars d'Outremont, pi un gars de Brossard», a-t-il tenu à mentionner. Le spectacle de ce soir était d’ailleurs la seule présentation que le groupe allait offrir dans la métropole cette année.

P-Thugg, aussi sur son 36 pour l’occasion, en a fait sourire plus d’un avec son traditionnel tube pour chanter et s’adresser à la foule. L’énergie n’a pas diminué durant la soirée. Chaque morceau joué faisait davantage vibrer les spectateurs. Une Bonafied Lovin’ qui met en transe, une Night by Night avec ajout de percussions pour tripler les coups de bassin, une Needy Girl durant le rappel pour faire plaisir aux fans finis… Tout le monde était heureux ce soir.

Un retour aux sources pour le prochain album

Si certains fans s’excitaient à l’idée d’entendre du nouveau matériel ce soir pour la clôture, ils devront pourtant demeurer patients. « On a commencé au mois de mai, ce serait juste de dire qu’on est peut-être à 25% de la préparation », affirmait P-Thugg. Le duo a déjà amassé quelques démos qu’ils termineront d’ici septembre-octobre. Ils feront ensuite quelques choix artistiques, retravailleront davantage sur chaque pièce avant d’entrer en studio.

Pour ceux et celles qui se demandent à quoi ressemblera le successeur de Business Casual, le prochain effort de Chromeo devrait davantage se coller à Fancy Footwork. Ils reviendront aux sources avec « un album qui est un peu plus dancefloor et un peu plus joyeux ! », avançait P-Thugg.

Bilan de l’aventure 2012

Sans s’avancer avec précision sur les chiffres, le Festival de Jazz 2012 aurait attiré plus de 2 millions de personnes, entre autres grâce à la température clémente. La prochaine édition aura lieu à compter du 27 juin 2013.

EN IMAGES:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Festival international de jazz de Montréal: Chromeo
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction