Festival international de jazz : Liza Minnelli, de Broadway à Montréal (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
LIZA MINNELLI
Liza Minnelli le 5 juillet 2012 à Montréal. (Crédit photo: FIJM /JFLeblanc) | FIJM / JFLeblanc

Personne ne savait pourquoi elle n’avait jamais chanté au Festival international de jazz de Montréal. Et elle non plus! Ce soir, avec sa majestueuse allure, sa démarche Broadway qu’on lui connaît, Liza Minnelli a offert une prestation des plus grandioses à la salle Wilfrid-Pelletier.

Dans les premières rangées de la salle, la frénésie Liza Minnelli se faisait bien sentir. Certains fans connaissaient les mélodies de la grande star jusqu’au dernier coup de cymbale. Quelques uns d’entre eux se levaient après chacune de ses chansons pour l’ovationner et lui envoyer de l’amour. Des applaudissements fort nourris !

Dans sa scintillante blouse noire, Liza Minnelli a entamé le concert par son interprétation de Alexander’s Ragtime Band. Toujours aussi théâtrale, la légende internationale interprétait ses pièces comme elle racontait des histoires. Par ses mimiques, ses sourires et ses moues, bref par sa grande expressivité, elle nous transportait dans l’une réelle comédie musicale sur Broadway. Elle a d’ailleurs fait référence à Chicago avant de chanter Best Friend. Un peu plus tard, elle a aussi offert Cabaret ; la foule frappait des mains, s’emballait ! Elle a aussi livré une magnifique version de What makes a man a man, avec une petite mise en scène… Débutant et terminant la chanson dos au public, posée sur son piano, enchaînant quelques mouvements de danse sensuels, Liza Minnelli s’est montrée toujours aussi exubérante. Et c’est ainsi que ses fans l’apprécient, l’adorent.

Confessions

L’assistance, déjà conquis par le début de la performance, en a reçu davantage lorsque Minnelli a offert des titres de son plus récent album Confessions. Plus posée, Liza Minnelli conserve sa grande élégance au travers cet album, sans pousser sa voix, sans trop en mettre et le résultat en est d’ailleurs très émouvant. Ce soir, même si plusieurs personnes étaient présentes pour entendre ses classiques, You Fascinate Me So et He’s a Tramp ont tout de même piqué la curiosité.

New York, New York

« Ladies et gentlemen, one of the best song I’ve ever heard! », a lancé la grande dame, avant de livrer le dernier morceau du spectacle. Tout sourire ! Émue par la foule, émouvante par sa grande prestance, Liza Minnelli a tout donné. Et les musiciens, dont Billy Stritch (complice de la chanteuse depuis toujours) faisaient partie, ont assuré.

Honorée par le festival

Liza Minnelli a reçu à la fin de la soirée le prix Ella-Fitzgerald pour son unicité et son extraordinaire apport dans le milieu du jazz vocal. Alain Simard, le fondateur et président du Festival international de jazz de Montréal est monté sur la scène pour lui remettre son prix. L’artiste de 66 ans est la 14e lauréate de ce titre, que l’on attribue à un artiste jazz pour sa personnalité et son apport sur le plan international.

EN IMAGES:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Festival international de jazz de Montréal: Liza Minnelli
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction