Festival Montréal complètement cirque: une réussite pour les 7 doigts de la main (VIDÉO/PHOTOS)

Publication: Mis à jour:

Le Festival Montréal complètement cirque, qui en est à sa troisième édition, ne pouvait se passer de la toute nouvelle création des 7 doigts de la main pour ouvrir le bal. Avec une sensibilité touchante ponctuée de fous rires, le collectif qui fête ses dix bougies s'est surpassé avec «Séquence 8», présentée à la TOHU jeudi soir.

C'est devant une salle pleine à craquer qu'est apparu Colin Davis, narrateur à l'occasion, mais clown dans l'âme. Entre deux numéros, il pouvait louanger le «grand auteur» Normand L'Amour ou encore s'improviser rappeur pendant que son collègue Eric Bates tournait sur sa tête et enchaînait les pas de breakdance. De quoi dérider une foule déjà conquise pendant la soirée de première.

Mais ce sont surtout les brillants enchaînements qui ont capté l'attention. Le collectif toujours en mouvement a ajouté aux solistes ou duos à l'avant-scène. Le numéro des anneaux chinois faisait définitivement partie des moments forts du spectacle, alors que Devin Henderson enfilait les sauts sous des applaudissements grandissants alors que les sept autres membres du groupe montaient et démontaient lesdits anneaux.

Le duo formé d'Ugo Dario et de Maxim Laurin qui exécutaient des sauts en alternance sur la planche coréenne était aussi à couper le souffle. Même constat pour le ballet aérien d'Alexandra Royer, où le public a cessé de respirer à certains moments.

Un mariage entre le cirque, la danse et le théâtre

Fidèle à son habitude, le collectif des 7 doigts de la main a su allier différents arts de la scène pour une création hors du commun. Aux acrobaties se sont enfilés de solides pas de danse contemporain et des sketchs fort amusants. Après chaque numéro, un changement d'atmosphère, une émotion nouvelle livrée avec brio.

La musique a même fait son entrée avec un jam improvisé où les membres superposaient divers sons pour former une nouvelle mélodie.

Malgré tout, l'art du cirque domine «Séquence 8». Des numéros spectaculaires, variés, avec des imprévus toujours planifiés pour tenir l'audience en haleine. Un spectacle profondément humain dans lequel tous peuvent se reconnaître.

«Séquence 8», des 7 doigts de la main, présenté les 5, 6, 7, 8, 10, 11, 12, 13, 14, 15 juillet à la TOHU.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Séquence 8
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Montréal complètement cirque: Les 7 doigts ouvriront le festival ...

La beauté du cirque contemporain

Les 7 doigts de la main: la suite logique

Montréal complètement cirque prend son envol

Séquence 8, des artistes soudés