NOUVELLES

Combat revanche: Lucian Bute et Carl Froch se reverront en mars 2013

05/07/2012 04:55 EDT | Actualisé 04/09/2012 05:12 EDT
AP

Lucian Bute a reconnu que sa défaite du 26 mai contre Carl Froch à Nottingham, en Angleterre, avait fait mal. Jeudi, il a confirmé la tenue d'un combat revanche en mars 2013 à Montréal.

Le promoteur InterBox a déjà réservé deux dates potentielles pour la présentation de ce combat, soient le 13 et le 20 mars 2013.

La tenue de ce combat respectera ainsi la clause inscrite dans le contrat du premier duel au terme duquel Froch est redevenu champion mondial en ravissant à Bute la ceinture IBF des super-moyens.

En attendant, Bute remontera dans un ring au mois de novembre face à un adversaire qui a déjà reçu une offre de la part de Jean Bédard, président d'InterBox. L'identité de ce boxeur n'a toutefois pas été dévoilée.

Le même soir, en Angleterre, Froch procédera à une défense optionnelle de sa nouvelle ceinture.

La pire soirée de sa vie

Bute a profité du point de presse tenu dans un restaurant du Centre Bell pour parler de son emploi du temps au cours des semaines qui se sont écoulées depuis son cuisant revers.

« Je suis allé en vacances en Roumanie. J'ai pris le temps de me reposer et de réfléchir à la suite de ma carrière. J'ai regardé le combat, et j'ai clairement été battu. Le 26 mai, je n'étais pas moi-même dans le ring. Froch a mérité de gagner, même si ce fut la pire soirée de ma vie. »

Bute s'est empressé de dire qu'il souhaitait revenir au sommet de la scène mondiale de la boxe. « Je m'étais aussi bien préparé que d'habitude. Je n'ai pas livré la marchandise. Je regarde en avant et j'ai déjà hâte de me battre de nouveau contre Froch. »

Mais les choses s'accélèrent dans l'univers autour de Bute. Même s'il a en poche la promesse d'un combat revanche, la IBF travaille déjà à organiser un combat éliminatoire entre Adonis Stevenson et l'Américain Andre Dirrell.

Cet affrontement pourrait avoir lieu à Montréal le 11 août sur la même carte qui verra Jean Pascal disputer la ceinture IBF des mi-lourds contre l'Américain Tavoris Cloud.

Le gagnant deviendra l'aspirant obligatoire à la ceinture de Froch. La question demeure donc à qui l'Anglais devra-t-il donner priorité ? À Bute ou au futur nouvel aspirant obligatoire ?

Dans le clan Bute, on semble déjà connaître la réponse.

INOLTRE SU HUFFPOST

Lucian Bute v. Carl Froch