Alexandre Despatie fait le point

Publication: Mis à jour:
ALEXANDRE DESPATIE
PC

Alexandre Despatie a rencontré les médias, jeudi, pour préciser ses plans en vue des Jeux de Londres, et à quel point sa blessure a modifié sa préparation.

Le plongeur canadien en convalescence depuis le 12 juin est apparu avec une cicatrice impressionnante à la base des cheveux.

Il a commencé par confirmer qu'il participera bien aux Jeux de Londres.

« Que les commanditaires avec qui j'ai fait des messages publicitaires se rassurent, je vais aux Jeux », a-t-il dit avec un sourire.

« C'est un gros défi qui se présente à moi, a-t-il ajouté. Bien sûr que je pense au résultat, mais je travaille fort mentalement pour vivre au présent. Car je dois y aller par étape, et il y a plusieurs étapes à franchir. »

Despatie a recommencé à plonger, mais n'a pas refait son triple saut périlleux et demi retourné, saut durant lequel il s'est blessé le 12 juin. C'est une des étapes à franchir.

« J'aurai une crainte la première fois que je vais le refaire, mais je n'ai pas le temps d'être négatif, admet-il volontiers. Heureusement, je ne me souviens de rien de l'accident. Et c'est un accident, c'était une grosse erreur qui m'a coûté cher, mais que je ne fais jamais. Et je vais m'arranger pour ne jamais la refaire. »

Rappelons qu'il a heurté le plongeoir de plein fouet lors de ce saut, effectué à l'entraînement en marge du Grand Prix de Madrid, en Espagne. Il a subi une coupure au front, large de 10 centimètres.

« Les plongeurs se frappent souvent les pieds, les mains, avait précisé Christiane Despatie, la mère d'Alexandre, au lendemain de son accident, mais c'est la première fois qu'il subit une blessure de la sorte. »

On lui a retiré le 26 juin les agrafes et les points de suture qui maintenaient sa plaie fermée.

Le souvenir de Louganis

On lui a bien sûr rappelé l'accident du plongeur américain Greg Louganis lors des Jeux de 1988 à Séoul.

Louganis s'était blessé à la tête (dans le cuir chevelu) en heurtant le bord du tremplin durant les préliminaires du 3 mètres. Malgré sa blessure, il avait terminé les préliminaires, avait refait le même saut pendant la finale. Il avait marqué des scores presque parfaits et remporté la médaille d'or.

« Ma blessure est différente de celle de Greg Louganis, a dit Despatie, un brin agacé. Je ne veux pas comparer nos deux expériences. Mais peut-être regardera-t-il à la télé ce que je vais faire. »

Le plongeur de 27 ans participera pour la quatrième fois à des Jeux olympiques. Il est qualifié pour les épreuves du tremplin de 3 m, tant en synchro qu'en solo.

Alexandre Despatie a déjà refusé « respectueusement » d'être le porte-drapeau de la délégation canadienne pour les Jeux de Londres. Il préfère investir toutes ses énergies sur ses épreuves.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Commotion cérébrale: les étapes du retour
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction