Non les sirènes, tout comme les zombies, n'existent pas, a dû expliquer une organisation dépendant du gouvernement américain, mardi 3 juillet.

"Les sirènes - ces espèces mi-femmes mi-poissons - sont des créatures des mers légendaires", peut-on lire dans un communiqué en ligne du très sérieux National Ocean Service (NOS), chargé - habituellement - des réponses aux "changements climatiques et aux risques naturels tels que les ouragans et tsunamis".

"Aucune preuve de l'existence d'humanoïde aquatique n'a été découverte", titre l'organisation d'État.

Le documentaire qui sème le trouble

Ce communiqué du NOS fait suite à un documentaire diffusé en mai dernier sur la chaîne Animal Planet de Discovery Chanel. Depuis le film Sirènes: Le corps retrouvé, l'organisation aurait reçu plusieurs lettres de citoyens s'inquiétant de l'existence de ces créatures mythologiques.

Le film "brosse un tableau très convaincant de l'existence des sirènes, de ce à quoi elles pourraient ressembler, et pourquoi elles seraient restées cachées... jusqu'à présent", a indiqué Discovery Channel. Mais pour la chaîne, cela reste de la science fiction...

Et les zombies alors?

Le communiqué du NOS rappelle qu'un mois plus tôt le gouvernement américain a dû mettre fin aux rumeurs et inquiétudes sur les zombies. Après l'affaire du cannibale de Miami, le meurtre de Luka Rocco Magnotta et d'autres faits-divers réveillant d'anciennes peurs populaires, les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont dû déclarer qu'il n'y avait pas de preuve tangible de l'existence des zombies.

"Les CDC ne sont pas au courant de l'existence d'un virus ou d'une maladie susceptible de réanimer les morts", avait écrit un porte-parole dans un courriel adressé à nos confrères du Huffington Post.

LIRE AUSSI » Le gouvernement américain dément l'existence des zombies

Si les agences fédérales prennent fréquemment la parole pour démentir légendes urbaines et autres phénomènes inexpliqués, la Maison Blanche n'est pas en reste.

Des pétitions sur les aliens

Depuis septembre 2011, les Américains peuvent déposer des pétitions sur un site de la Maison Blanche. Le gouvernement s'engage à répondre dès que la pétition recueille 25.000 signatures.

Sur petitions.whitehouse.gov, Washington a déjà répondu à 78 demandes, dont deux exigeant plus d'informations sur les extraterrestres.

"Nous cherchons ET mais nous ne l'avons pas encore trouvé", répond l'administration Obama aux signataires. "Le gouvernement n'a aucune preuve de l'existence d'une forme de vie en dehors de notre planète", explique un spécialiste avant de présenter les différents programmes de recherche à ce sujet.