Le quotidien Le Devoir s'est amusé du départ de la ministre Bev Oda en titrant «Bev Oda ne démissionne pas».. mais en rayant les mots «ne» et «pas».

Il s'agit d'une référence à l'épisode de 2009, où elle avait inscrit à la main le mot «not» pour empêcher une subvention au groupe KAIROS, malgré l'avis favorable de ses fonctionnaires.

devoir bev oda

Bev Oda, ministre de la Coopération internationale et députée de Durham, en Ontario, a annoncé mardi qu'elle quitterait la vie politique le 31 juillet. Elle n'a donné aucune explication sur sa décision.

Toutefois, plusieurs informations indiquaient qu'elle serait évincée du cabinet lors du prochain remaniement ministériel du premier ministre Stephen Harper.

Loading Slideshow...
  • Simon Bellemare

  • Bête et méchant!

  • Shani Langlois

  • Louis-Philippe Guy

  • Nicolas Phébus

  • Martin Champoux

  • Galop

  • Jacqueline Racicot

  • CaucusNPD-QC

  • Denis Fortier

  • Marie-Eve Rancourt