L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) a annoncé mercredi matin avoir découvert une nouvelle particule subatomique qui pourrait être le fameux boson de Higgs, chaînon manquant de la physique moderne.

« Nous avons franchi une nouvelle étape dans notre compréhension de la nature. La découverte d'une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs ouvre la voie à des études plus poussées, exigeant davantage de statistiques, qui établiront les propriétés de la nouvelle particule », a déclaré le directeur général du CERN, Rolf Heuer.

« C'est un résultat provisoire, mais nous pensons qu'il est très solide », a indiqué de son côté le porte-parole d'une des deux équipes qui cherchent à prouver l'existence du boson de Higgs, Joe Incandela, devant un parterre de scientifiques.

Les chercheurs du CERN sont réunis à Genève pour présenter les nouveaux résultats du Grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus grand accélérateur de particules du monde.

Depuis que le CERN a annoncé cette présentation, les spéculations allaient bon train dans la communauté scientifique sur une annonce majeure. Les physiciens du monde entier retenaient leur souffle quant à savoir si le CERN confirmera l'existence du boson de Higgs, également appelée la « particule de Dieu ».

Les dernières données produites par l'accélérateur de particules Tevatron, situé dans l'État américain de l'Illinois, pointent fortement vers l'existence du boson de Higgs, a annoncé lundi le laboratoire américain Fermilab.

Mais le Tevatron, situé dans l'État américain de l'Illinois, a été fermé à la fin de l'an dernier. La découverte de la célèbre particule, si elle est établie, dépend désormais du LHC du CERN.

Le Modèle standard

Le boson de Higgs constitue l'ultime pièce du Modèle standard à n'avoir jamais été observée. Ce modèle, une théorie de la structure fondamentale de la matière élaborée dans les années 60, décrit en fait toutes les particules et forces dans l'Univers.

Le physicien britannique Peter Higgs avait postulé en 1964 l'existence de la particule à laquelle il a donné son nom.

Selon le modèle, le boson de Higgs explique pourquoi certaines particules disposent d'une masse et d'autres pas. Sa détection permettrait donc de valider cette théorie.

Si le boson de Higgs existe, les expériences menées avec le Grand collisionneur de hadrons permettront de le trouver bientôt. Sinon, son absence ouvrira la voie vers une nouvelle physique.

Loading Slideshow...
  • François Léger

  • Stephane Kohler

  • Eric Marillier

  • laura potter. ϟބ

  • JudeBox

  • Maitre Eolas

  • G@-L

  • Geoffroy B.

  • Laxolotl

  • j.daniel Flaysakier

  • Daniel Broche

  • Largentula

  • Chapipatapi

  • Petit Fayot

  • Gandhiiman



BOSON DE HIGGS YVES SIROIS by tophgarnier