Huffpost Canada Quebec qc

Découverte d'une nouvelle particule compatible avec le boson de Higgs

Publication: Mis à jour:
HIGGS BOSON
CERN

L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) a annoncé mercredi avoir découvert une nouvelle particule subatomique qui pourrait être le fameux boson de Higgs, chaînon manquant de la physique moderne.

Les résultats des expériences ATLAS et CMS, obtenus à l'aide du grand collisionneur de hadrons (LHC), ont été annoncés en prélude à la Conférence annuelle de physique des particules qui se tient cette semaine à Melbourne, en Australie. La plupart des chercheurs qui ont participé aux travaux assistaient au dévoilement par vidéoconférence dans un amphithéâtre en Suisse.

Deux des trois physiciens à l'origine de la théorie du boson dans les années 1960 étaient présents dans l'amphithéâtre. Peter Higgs, âgé de 83 ans, était assis aux côtés de son confrère François Englert, 79 ans.

Le Modèle standard

Le boson de Higgs constitue l'ultime pièce du Modèle standard à avoir jamais été observée. Ce modèle, une théorie de la structure fondamentale de la matière élaborée dans les années 1960, décrit en fait toutes les particules et forces dans l'Univers.

Selon le modèle, le boson de Higgs explique pourquoi certaines particules disposent d'une masse, et d'autres, non. Sa détection permettrait donc de valider cette théorie.

Si cette découverte se confirme, les physiciens auront besoin de temps afin de déterminer s'il s'agit bien du boson recherché depuis si longtemps.

Le Modèle standard donne une image très précise de la matière qui constitue tout ce qui est visible dans l'Univers, ainsi que des forces qui régissent son comportement, mais il y a de bonnes raisons de penser que l'image n'est pas complète.

Par exemple, les scientifiques savent que l'Univers visible ne représente que 4 % de son ensemble.

La masse de la particule découverte est 130 fois celle d'un proton, soit légèrement plus que les observations précédentes du CERN qui faisaient état d'une masse de 125 gigaélectron-volts (GeV).

Cette particule devient ainsi la plus massive qui existe.

Les dernières données produites par l'accélérateur de particules Tevatron, situé dans l'État américain de l'Illinois, pointaient aussi vers l'existence du boson de Higgs, a annoncé lundi le laboratoire américain Fermilab. Mais le Tevatron a été fermé à la fin de l'an dernier.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Twitter à la recherche du Boson
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Boson de Higgs - Wikipédia

Le Boson de Higgs aurait été découvert - L'EXPRESS

Découverte d'une nouvelle particule qui pourrait être le boson de ...

Découverte d'une nouvelle particule "compatible" avec le boson de Higgs

Boson de Higgs : le Graal de la physique découvert ?

Boson de Higgs: le Fermilab tente un coup

La traque du boson de Higgs pourrait toucher à sa fin