DIVERTISSEMENT

Hachette livre des infos sur le prochain roman de J.K. Rowling

03/07/2012 04:40 EDT | Actualisé 02/09/2012 05:12 EDT
AP

Le site des éditions Hachette a révélé la couverture du prochain roman de J.K. Rowling, intitulé The Casual Vacancy. On y apprend également que le premier livre pour adultes de l’auteur de la saga Harry Potter comptera 512 pages dans sa version originale, en anglais.

Sa version française, intitulée Une place à prendre, sera disponible au Canada, en France, en Belgique et en Suisse, le 27 septembre prochain et paraîtra le jour même au Royaume Uni, en Allemagne et aux États-Unis, précisent les éditions Grasset qui publient la traduction française.

Pour ce roman teinté d'humour noir, J.K. Rowling a choisi un univers à mille lieues de celui de son célèbre sorcier, en plantant son décor dans la bourgade fictive de Pagford, où la mort soudaine du conseiller Barry Fairweather va semer la discorde. Avec sa place de marché pavée et son abbaye, Pagford pourrait ressembler à un paradis anglais, mais derrière cette jolie façade se cache une ville en guerre...

La romancière, distinguée notamment de l'Ordre de l'Empire Britannique pour services rendus à la littérature jeunesse et de la Légion d'honneur en France, est la 15e femme la plus riche au Royaume-Uni, avec une fortune évaluée à plus de 625 millions d'euros, selon la liste établie en 2011 par le Sunday Times.

J.K. Rowling est un véritable phénomène éditorial. Son succès a commencé en juin 1997 avec la sortie de "Harry Potter à l'école des sorciers". Les sept tomes des aventures de l’apprenti sorcier se sont vendus à plus de 400 millions d'exemplaires, traduits en 69 langues. Il n’y a guère que la Bible ou Le Petit Livre rouge de Mao pour faire mieux...

Quant aux sept adaptations cinématographiques d’Harry Potter réalisées depuis 2001, elles représentaient la série ayant engrangé le plus de recettes au box-office mondial, soit 5,6 milliards de dollars en juillet 2011, lors de la sortie du dernier film de la saga.

Avec AFP

LA COUVERTURE DE THE CASUAL VACANCY

casual vacancy