Place au cinéma! La fille au manteau blanc, Forces Spéciales, Recherche ami pour partager fin du monde, Rebelle, Abraham Lincoln - chasseur de vampires, Lola Versus... Voici les résumés et critiques des nouveaux films dans les salles du Québec cette semaine.

Loading Slideshow...
  • FORCES SPÉCIALES

    <strong>France. 2011. 107 min.</strong> Drame de Stéphane Rybojad avec Diane Kruger, Benoît Magimel, Djimon Hounsou, Denis Ménochet, Raphaël Personnaz, Alain Figlarz. Afghanistan. Alors qu'ils tentent de ramener en sûreté une journaliste qui était prise en otage par les talibans, les soldats d'une force spéciale de l'armée française sont pris en chasse par les ravisseurs.

  • RECHERCHE AMI POUR PARTAGER FIN DU MONDE (Seeking a Friend for the End of the World) (5)

    <strong>États-Unis. 2012. 101 min.</strong> Comédie dramatique de Lorene Scafaria avec Keira Knightley, Steve Carell, Connie Britton, Adam Brody, Patton Oswalt, Melanie Lynskey. Dans trois semaines, un astéroïde pulvérisera la Terre. Pour Dodge, un vendeur d'assurances dans la quarantaine qui vient de se faire plaquer par sa femme, l'heure des bilans a sonné. Accompagné de sa voisine Polly, une jeune femme bohème, Dodge prend la route avec pour objectif d'aller passer ses derniers moments de vie avec Olivia, son amour de jeunesse. Polly s'en va pour sa part à la rencontre d'un aviateur qui, avant l'Armageddon, pourrait la ramener auprès de ses parents en Angleterre. En chemin, le duo dépareillé croise un camionneur suicidaire et une bande de serveurs en rut, entre autres rencontres inopinées. Mais alors que leurs voeux respectifs sont sur le point d'être exaucés, Dodge et Polly prennent conscience de la profondeur des sentiments qui les soudent l'un à l'autre. Ce premier film de la scénariste de NICK AND NORAH'S INFINITE PLAYLIST n'a rien de mieux à offrir qu'une banale romance entre deux caractères opposés. Le dosage malhabile de drame et d'humour, la musique envahissante, la réalisation ordinaire, rien ici n'impressionne ou ne surprend. En revanche, la composition de Steve Carell ne manque pas de finesse.

  • LA FILLE AU MANTEAU BLANC (The Girl in the White Coat) (5)

    <strong>Canada. 2012. 113 min.</strong> Drame de Darrell Wasyk avec Pascale Montpetit, Monique Mercure, Joey Klein, Julien Poulin, Roc Lafortune, Christian Grenier. En grattant les fonds de tiroirs, Élise, manutentionnaire dans une papeterie, arrive à payer la chambre de son père dans un centre de soins spécialisés. En revanche, il ne lui reste pratiquement rien pour régler la note de son minuscule appartement montréalais. Avec une satisfaction évidente, sa logeuse fait constamment planer des menaces d'éviction. Croyant que le vent a tourné au boulot, Élise obtient un poste un peu mieux rémunéré. Mais incapable de s'adapter, elle est réaffectée à ses anciennes fonctions. Humiliée par ses collègues qui se moquent de son vieux manteau blanc, un cadeau de son cher papa, Élise finit par rassembler la somme nécessaire au reprisage du vêtement. Parce qu'il a bon coeur, un tailleur accepte la tâche moyennant un tarif dérisoire. Par pure méchanceté, son épouse réclame plus tard une forte somme en échange du manteau. À ce stade, l'équilibre mental d'Élise a déjà commencé à vaciller. Cette adaptation libre d'une nouvelle de Gogol repose sur un scénario épisodique pas toujours crédible. Ainsi, le contexte contemporain paraît bizarrement daté et le profil psychologique de l'héroïne est mal défini. La réalisation modeste dénote le métier de Darrell Wasyk (H, MUSTARD BATH), mais l'interprétation est inégale.

  • ABRAHAM LINCOLN - CHASSEUR DE VAMPIRES (Abraham Lincoln - Vampire Hunter)

    <strong>États-Unis. 2012. 105 min.</strong> Drame fantastique de Timur Bekmambetov avec Benjamin Walker, Mary Elizabeth Winstead, Dominic Cooper, Alan Tudyk, Rufus Sewell, Anthony Mackie. Témoin du meurtre de sa mère par un esclavagiste lorsqu'il était enfant, Abraham Lincoln découvre en voulant le tuer que celui-ci est un vampire. Ayant échappé de justesse à ses crocs, Lincoln apprend de son sauveur, Henry Sturgess, que les suceurs de sang ont envahi l'Amérique il y a des décennies. Afin de venger la mort de sa mère, il devient un redoutable chasseur de vampires. Élu 16e président des États-Unis en 1860, Lincoln se désintéresse des envahisseurs pour lutter avec ardeur contre l'esclavagisme. Sturgess le ramène à l'ordre lorsque le puissant vampire Adam menace d'anéantir les Américains en pleine Guerre de Sécession.

  • REBELLE (Brave)

    <strong>États-Unis. 2012. 95 min.</strong> Film d'animation de Mark Andrews, Brenda Chapman. En voulant faire son propre chemin dans la vie, une princesse douée au tir à l'arc s'aliène les seigneurs locaux et sème le chaos dans le royaume. Pour tout remettre en ordre, elle fait appel à une sorcière excentrique qui, au lieu de l'aider, aggrave sa situation.

  • LOLA VERSUS

    <strong>États-Unis. 2012. 86 min.</strong> Comédie sentimentale de Daryl Wein avec Greta Gerwig, Hamish Linklater, Zoe Lister Jones, Joel Kinnaman, Bill Pullman, Debra Winger. Son fiancé l'ayant larguée trois semaines avant leur mariage, une étudiante au doctorat à l'aube de la trentaine se lance dans une série d'expériences sentimentales et sexuelles, avec l'aide de sa meilleure amie gaffeuse et d'un fidèle copain qui en pince pour elle.

  • LE VILAIN PETIT CANARD (Gadki Utenok)

    <strong>Russie. 2010. 75 min.</strong> Film d'animation de Garri Bardin. Né dans une basse-cour, un oisillon qui ne ressemble à aucun autre devient la risée des autres animaux. Chassé des lieux, le vilain petit canard erre comme une âme en peine, jusqu'au jour où il découvre qu'il est en réalité un beau cygne.

  • TOI, MOI, LES AUTRES (5)

    <strong>France. 2010. 88 min.</strong> Comédie musicale de Audrey Estrougo avec Leïla Bekhti, Benjamin Siksou, Cécile Cassel, Marie-Sohna Condé, Chantal Lauby, Nicolas Briançon. Au petit matin, après une nuit de jeu et de beuverie au casino, Gab heurte légèrement avec sa voiture de luxe un gamin d'origine maghrébine, provoquant la colère de sa grande soeur Leïla. Penaud, le jeune homme tente de s'amender auprès de cette dernière, dont il tombe immédiatement amoureux. D'abord récalcitrante, l'étudiante en droit se laisse peu à peu charmer par le candide bourgeois, sur les encouragements de la coiffeuse Tina, une Africaine sans-papier devenue une mère de substitution pour elle. Lorsque celle-ci est arrêtée par les services d'immigration et brutalement séparée de sa fillette née en France, Gab supplie son père, préfet de police, d'intervenir. Celui-ci accepte, mais à la condition que le jeune homme épouse tel que prévu Alexandra, son amie d'enfance issue du même milieu qu'eux. La mort dans l'âme, Gab rompt avec Leïla. Se sentant trahie, cette dernière se laisse convaincre par un copain amoureux d'elle que c'est le père de son nouveau prétendant qui a ordonné l'arrestation et l'expulsion de Tina. Audrey Estrougo (l'inédit REGARDE-MOI) offre ici un mélange louable de fantaisie musicale et de critique sociale, dans la veine du UNE CHAMBRE EN VILLE de Jacques Demy. Hélas, trop de naïveté et de manichéisme plombent le récit. La mise en scène est néanmoins colorée, en dépit de moyens financiers visiblement limités, et les interprètes s'avèrent attachants.

  • SAFETY NOT GUARANTEED (4)

    <strong>États-Unis. 2012. 85 min.</strong> Comédie de Colin Trevorrow avec Aubrey Plaza, Mark Duplass, Jake M. Johnson, Karan Soni, Jenica Bergere, Kristen Bell. Jeff, rédacteur pour un magazine de Seattle, convainc sa patronne de lui confier un article sur un individu de toute évidence un peu fêlé, qui a fait paraître une petite annonce anonyme dans le but de trouver un coéquipier en prévision d'un voyage dans le temps. Flanqué de deux stagiaires, Darius et Arnau, le scribouillard fantasque retrouve, dans la petite ville côtière où il a grandi, la trace de l'auteur de l'annonce, un certain Kenneth Calloway, employé de supermarché vivant seul dans une grande maison mal entretenue. Se faisant passer pour une candidate désireuse de retourner dans le passé pour empêcher la mort accidentelle de sa mère, la cynique Darius gagne la confiance du paranoïaque Kenneth. Lequel veut revenir en 2001 pour des motifs qu'il garde top secret. Débute alors pour les aventuriers du temps un entraînement exigeant, le voyage s'annonçant périlleux. Pendant ce temps, Jeff part à la recherche de son ancienne petite amie du secondaire, qu'il n'a jamais oubliée, tout en entreprenant de trouver une jeune femme qui pourra dépuceler le timoré Arnau. Pour leur premier long métrage, le réalisateur Colin Trevorrow et le scénariste Derek Connolly ont troussé à partir d'éléments véridiques une petite comédie irrésistible, dont l'argument de science-fiction sert surtout à révéler les carences affectives des attachants personnages, tous formidablement interprétés.

  • YOUR SISTER'S SISTER

    <strong>États-Unis. 2011. 90 min.</strong> Comédie sentimentale de Lynn Shelton avec Mark Duplass, Emily Blunt, Rosemarie De Witt, Mike Birbiglia. Encore ébranlé par la mort de son frère survenue un an plus tôt, Jack se fait offrir par Iris, sa meilleure amie et ex du défunt, la possibilité inespérée d'aller faire le vide au chalet du père de celle-ci, isolé sur une petite île. À son arrivée, le jeune chômeur découvre que l'endroit est déjà habité par Hannah, la demi-soeur d'Iris, venue cuver en solitaire sa rupture amoureuse avec sa petite amie. L'idée de partager le chalet ne leur étant guère agréable, le secours de l'alcool est bienvenu. Durant la nuit, les langues se délient et une complicité s'installe entre les deux âmes en peine qui, contre toute attente, se retrouvent au lit. L'épisode, gauche et un brin humiliant, aurait vite été oublié si Iris n'avait pas décidé de se pointer à l'improviste, au petit matin, pour venir réconforter cet ami qu'elle aime secrètement. Parce que lui aussi aime Iris, Jack demande à Hannah de ne pas souffler mot de leur aventure.