Ottawa met un terme aux hypothèques sur 30 ans

Publication: Mis à jour:
MORTGAGE RATES
Alamy

Le gouvernement fédéral resserrera une nouvelle fois les règles en matière d'emprunt hypothécaire, en réduisant la période d'amortissement maximale de 30 à 25 ans, a appris Radio-Canada.

Le ministre des Finances Jim Flaherty en fera officiellement l'annonce jeudi matin.

Cette mesure sera prise pour « protéger les investissements des familles canadiennes » et pour « assurer la stabilité à long terme de notre marché hypothécaire », a affirmé une source gouvernementale à Radio-Canada.

Le ministre Flaherty annoncera aussi que les propriétaires pourront dorénavant réhypothéquer leur maison jusqu'à 80 % de sa valeur, au lieu de 85 %.

Le gouvernement veut ainsi prévenir une surchauffe immobilière au pays, alors que les taux d'intérêt sont très bas. Le taux directeur de la Banque du Canada, qui influence les prêts hypothécaires, est à 1 % depuis septembre 2010.

Ce n'est pas la première fois que le gouvernement resserre les règles en matière d'emprunt hypothécaire.

En janvier 2011, le ministre Flaherty annonçait que la période maximale d'amortissement passaient de 35 à 30 ans, alors qu'elle était réduite de 40 à 35 ans en 2008, dans la foulée de la crise des hypothèques à risque aux États-Unis.

Avec cette annonce, le gouvernement veut montrer qu'il est prêt à agir même lorsqu'il n'y a pas de crise, alors qu'il se targue d'être un exemple de stabilité sur la scène mondiale.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Les faits saillants du budget 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction