Un collectif d'artistes, chapeauté par la cinéaste parisienne Laure Kalangel, a enregistré la chanson «Choisis ton côté». Morceau inspiré de «Which Side Are You On» de la syndicaliste américaine Florence Reese, elle «prend la défense des associations étudiantes et des mouvements sociaux» et se veut une dénonciation de la loi 78.


Ci-dessous les paroles de la chanson:

Mon père était porteur d’eau ; y est six pieds sous terre
Y chante avec moé à chaque manif pis y est pas près de se taire
Désormais en ce monde il n’y a plus que deux camps
Si t’es pas avec ton peuple t’es du bord des puissants

Choisis ton côté (ma sœur)
Choisis ton côté
Choisis ton côté (mon frère)
Choisis ton côté

Entre la machine et les derniers humains
Donne la patte au power ou donne-nous la main
Pour les canons, les bombardiers, y trouvent du cash sans peine
Mais quand moé je réclame mon dû y reste jamais une cenne

En buvant l'eau du puits, oublie pas ceux qui l'ont creusé
Levons la tête vers les étoiles, il est grand temps de les rallumer

Leur monde de mensonges déclare la guerre totale
À tout ce qui vit, à tout ce qui ose rêver d’un idéal
La vieille mentalité de l’œil pour l’œil dent pour dent
N’a engendré que des aveugles et des gouvernements

Quand la loi devient criminelle le devoir des citoyens
Est de désobéir au nom des lendemains
Il meurt lentement celui qui devient l'esclave de l’ignorance
Pourtant, il est tant de beauté dans tout rêve qui commence

Ils peuvent briser nos lignes et ils peuvent nous écrouer
Ils peuvent nous matraquer ; ils peuvent nous torturer
Vivre les yeux fermés ça peut leur servir de point de vue
Mais y peuvent rien contre une idée dont l’heure est enfin venue