Huffpost Canada Quebec

Yvon Vallières se retire de la vie politique

Publication: Mis à jour:
YVON VALLIERES
PC

Le député de Richmond, Yvon Vallières, a annoncé lundi matin qu'il ne se présenterait pas aux prochaines élections.

Ses différents ennuis de santé par le passé, dont un cancer, l'ont amené à prendre cette décision. M. Vallières souhaite avoir plus de temps pour lui et ses proches et il veut profiter de la vie. « Aujourd'hui, c'est la pleine forme, mais dans deux ans ou trois ans, je ne sais pas ce qui peut arriver. J'ai été éprouvé et je veux profiter maintenant », a-t-il dit.

Satisfaction du devoir accompli

Yvon Vallières est pleinement fier du travail accompli au cours des trois décennies durant lesquelles il a représenté la population de Richmond. « Je sors satisfait et je souhaite aux autres d'avoir autant de plaisir que j'en ai eu. »

Mais avant de tourner la page sur près de 40 ans de vie politique, l'homme souhaite régler quelques dossiers, comme celui de de la mine Jeffrey d'Asbestos.

Selon ce que le député a affirmé, le conflit étudiant n'est nullement au coeur de cette décision.

Yvon Vallières croit que Jean Charest est l'homme dont le Québec a besoin pour présider sa destinée. « Je crois que les libéraux gagneront la prochaine élection. Le premier ministre, avec son Plan Nord, prouve que c'est un homme de vision. Il a encore beaucoup à donner au Québec. Jean Charest, c'est le meilleur leader avec lequel j'ai travaillé », soutient-il.

Une carrière politique longue de 39 ans

En avril dernier, Yvon Vallières avait démissionné de son poste de président de l'Assemblée nationale à la suite d'une controverse suscitée par les propos de la ministre du Travail, Lise Thériault, jugés offensants par le Parti québécois.

L'homme a représenté le Parti libéral sans interruption dans la circonscription depuis 1981. Il a été élu une première fois en 1973, mais il a été défait en 1976.

Tout au long de son parcours à l'Assemblée nationale, Yvon Vallières a occupé plusieurs postes, dont celui de ministre des Transports et de l'Agriculture. Il a été président de l'Assemblée de 2009 à 2011.

Présentement, en plus de son poste de député, il occupe les fonctions de ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne ainsi que de la Réforme des institutions démocratiques et de l'Accès à l'information.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Ils ne se représentent pas
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction