Huffpost Canada Quebec qc

Carré rouge interdit chez Renaud-Bray (TWITTER)

Publication: Mis à jour:

Porter l’emblématique petit bout de feutrine rouge est interdit si vous êtes un employé de Renaud-Bray.

Les employés de la chaîne de librairies ont reçu la consigne de ne porter aucun signe visible en soutien aux revendications étudiantes. «Il y a eu quelques plaintes de la part de clients et la direction a décidé d’interdire le port du carré rouge sous peine de suspension sans salaire», explique Julien Beauregard, employé au centre de tri et délégué syndical à la succursale de la rue St-Denis.

La directive s’applique à tous les employés, qu’ils interagissent avec la clientèle ou non.

Les autres symboles en lien avec la grève étudiante, comme un chandail à l’effigie d’Anarchopanda, la mascotte officieuse des grévistes, sont également bannis, selon Julien Beauregard.

La directrice du marketing de Renaud-Bray, Roxanne Lalonde, précise toutefois que la directive ne s’applique pas uniquement à la grève étudiante. «Le mémo que nous avons fait circuler récemment explique que les employés ne doivent porter aucun symbole politique ou religieux», dit-elle. Cela s’applique donc autant aux carrés rouges qu’aux carrés verts, de même qu’aux crucifix en pendentif.

De plus, la directrice du marketing précise qu’un employé arborant le carré rouge ne serait pas suspendu sans salaire automatiquement, comme l’affirme Julien Beauregard. «Comme pour tout employeur, si vous désobéissez, il y aura d’abord des avis disciplinaires verbaux, puis écrits», dit-elle.

Roxanne Lalonde a refusé de préciser si un employé pourrait être suspendu sans solde à la suite de plusieurs avis disciplinaires.

Au cours de la journée, la twitosphère s’est emballée, principalement en appui aux employés de Renaud-Bray, dont une bonne partie sont des étudiants. «J’y achetais un ou deux livres par semaine. Ben c’est fini», écrit une utilisatrice.

Certaines informations véhiculées sur Twitter sont d’ailleurs fausses. «Des gens ont écrit qu’un employé a déjà été suspendu. Alors que ce n’est pas vrai», dit Roxanne Lalonde.

Renaud-Bray a publié un court communiqué au courant de la journée pour préciser sa politique adoptée en 2005. On peut y lire: «Avec l’essor du mouvement de protestation contre la hausse des frais de scolarité, un rappel de la politique d’entreprise a été acheminé aux succursales, mentionnant que Renaud-Bray ‘‘s’attend à ce que ses employés demeurent neutres lorsqu’ils sont en fonction, en évitant d’arborer un quelconque signe distinctif en support à une cause ou une autre’’.»

Une histoire similaire a fait la manchette au mois de mai dernier, quand le Théâtre d’Aujourd’hui a interdit à ses employés de porter le carré rouge lors de leurs interactions avec le public. Quelques jours plus tard, l’institution s'était ravisée en expliquant via un communiqué de presse: « Vos arguments ont porté leurs fruits, votre parole a été entendue, le Théâtre d’Aujourd’hui permet donc dès maintenant à tous ses employés en fonction d’afficher librement leur couleur. »

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les réactions Twitter à l'interdiction du carré rouge chez Renaud-Bray
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Carre Rouge Interdit

Carré rouge: le Théâtre d'Aujourd'hui revient sur sa décision

La SAQ interdit le carré rouge à ses employés

À chacun son carré

La SAQ interdit le carré rouge à ses employés - Huffington Post ...